Les écoles d'ingénieurs et l'étranger

Les écoles d'ingénieurs et l'étranger

14 Juin 2012 | Romain Proton | 0 commentaire

Les écoles d'ingénieurs et l'étranger

On a pu constater que les écoles d’ingénieurs accueillaient de plus en plus d’étudiants étrangers, les taux progressent régulièrement de façon a peu près égale sur le territoire français. L’explication vient de la réputation des écoles française à l’étranger. La France est connu pour former de bons ingénieurs généralistes. 

 

Réciproquement on peut constater que les étudiants français eux réalisent plus de séjours à l’étranger. Mais la possibilité de pouvoir partir à l’étranger n’est pas la même dans toutes les écoles. Par exemple l’école Supélec grâce à son programme de cursus à l’étranger permet à un étudiant sur trois de pouvoir passer un an à l’étranger, alors que d'autres ne proposent même pas la possibilité de partir.

 

Les écoles d'ingénieurs développent les doubles diplômes à l'étranger

 

On peut également constater que les cursus et les enseignements en langue étrangère comme l’anglais reste peu accessible car peu dispensés mais cela n’empêche pas la progression de la maîtrise de la langue anglaise en France, bien qu’il nous reste de très gros progrès pour arriver au niveau de nos confrères européens. 

 

Mais pour pallier à se manque de cursus en langues étrangères certaines écoles ont décidé de s’implanter directement dans des pays étrangers et ainsi de s’étendre à l’international. Pour exemple l’école Mines-ParisTech, qui propose à ses étudiants de réaliser un master (deux masters possibles) sur l’environnement et l’énergie directement en Chine.

 

Un autre exemple de cette diversification à l’étranger, l’Enac, école d’ingénieur, de pilotage et de recherche, qui a ouvert des programmes dans plusieurs pays étrangers dont la Russie et la Chine. Cette école qui est pionnière dans l’ouverture de programme à l’étranger comptabilise actuellement environs 15 000 anciens élèves étrangers.

 

Les écoles centrales investissent en Chine

 

L’ouverture du cursus et du programme le plus remarqué a été celui des Ecoles centrales. Elles se sont implantées en Chine il y a plusieurs années, elles ont créé deux années de prépa à destination des étudiants français, dispensées en français et sur l’organisation des prépas françaises.

 

La chine est un pays privilégier pour les écoles, on peu également constater la création d’instituts spécifiques en collaboration avec des écoles ou des organisations chinoises spécialisées comme l’institut Franco-Chinois sur le nucléaire réalisé par les Ecoles centrales.

 

Enfin la ou les écoles de commerce et de management limitent les accords de double diplôme, les écoles d’ingénieurs réalise une autre stratégie en les multipliant. Cela permet pour les étudiants d’avoir une expérience à l’étranger qui sera reconnu en France.

 

Bien que les écoles soient tournées vers l’international les stratégies sont encore à améliorer et les développements de programme et de double diplôme également. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses