Airbus inaugure la chaîne d'assemblage de l'A350

Airbus inaugure la chaîne d'assemblage de l'A350

Mardi 23 octobre a été inauguré, à Toulouse, la chaîne d’assemblage du nouvel Airbus A350. Les enjeux de la production de l’A350 sont simples : mettre fin à l’hégémonie de Boeing sur les vols long-courriers.

26 Octobre 2012 | Romain Proton | 0 commentaire

Airbus inaugure la chaîne d'assemblage de l'A350



Airbus à la conquête du marché long-courriers



La chaîne d’assemblage finale (FAL) de l’Airbus A350 représente bien les objectifs du constructeur européen. Les locaux de 74 000 mètres carrés hébergent actuellement les deux premiers appareils de l’A350 à différentes étapes de l’assemblage final : la cellule d’essais statiques et le MSN1.

L’assemblage de la cellule d’essais statiques, pour les essais au sol, est sur le point d’être terminée, il comprend déjà les deux ailes et l’empennage vertical. Il devrait rejoindre le site d’essais statiques du groupe Lagardère au printemps 2013.

Le fuselage du MSN1, pour les essais en vol, est également sur le point d’être terminé, il faut maintenant y assembler la voilure et les empennage verticaux et horizontaux.

Les trois versions de l’A350 proposeront 270 à 350 places et auront une autonomie estimée à plus de 15 000km. D’après le PDG d’Airbus, “l’innovation est profondément ancrée dans notre ADN et l’A350 XWB, l’appareil le plus récent et le plus avancé du monde, en est la preuve irréfutable”.





Des enjeux économiques et sociaux



La première livraison de l’A350 devrait avoir lieu en 2014 pour la compagnie Qatar Airways. A terme, les ventes apporteront 50% de part de marché sur tous les avions longs courriers. Si Airbus est leader du marché moyen-courriers, c’est Boeing qui détient cette place pour le marché long-courriers. En créant l’A350, Airbus vient ajouter une pierre à l’édifice qui permettra à l’entreprise européenne de, peut être, passer devant Boeing sur les vols long-courriers.





L’A350 devrait également créer près de 35 000 emplois pour 20 à 30 ans dans toute l’Europe. Le nouvel Airbus devrait prendre son premier envol l’été prochain, et, dans le meilleur des cas, sera présent au salon du Bourget en juin 2013.



Quel sera l’avenir d’Airbus ? L’A350 sera-t-il suffisant pour battre Boeing sur le marché des long-courrier ?



digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses