Énergie renouvelable : la France à la pointe de l'innovation

Énergie renouvelable : la France à la pointe de l'innovation

 

27 Octobre 2016 | Romain Proton | 0 commentaire

Énergie renouvelable : la France à la pointe de l'innovation

Il y a quelques jours, la France s'est lancée dans un chantier unique au monde et qui, de ce fait, la repositionne dans la course aux énergies renouvelables. L'opération, pas des moindres, consiste en la construction de la première route solaire de l'histoire. Si l'exploit venait à être accompli, notre environnement énergétique pourrait bien changer du tout au tout.

 

 

Le concept

«Très fines mais très résistantes, antidérapantes et conçues pour durer, les dalles Wattway peuvent supporter le passage de tout type de véhicules, y compris des poids lourds», affirme l'entreprise Colas à l'origine de l'opération. Selon celle-ci, cet équipement serait capable de capter de l'énergie solaire et de produire de l'électricté. Il pourrait donc servir à alimenter en électricité le mobilier urbain, mais également des bâtiments, des commerces, des entreprises, et enfin à recharger des bornes pour véhicules électriques. Il serait aussi en mesure de raccorder au réseau électrique des habitations isolées qui n'en disposent pas encore.

 

La première route solaire se situera à Tourouvre (Orne). La fin du chantier est prévue le 10 décembre. Au total, 2800 m2 de dalles photovoltaïques recouvriront un kilomètre de la route, fréquentée par en moyenne 2000 véhicules par jour. Le revêtement, se posant aussi facilement que du carrelage, sera directement installé par dessus le bitume. Les cellules photovoltaïques sont insérées dans un millefeuille de couches successives de quelques millimètre d'épaisseur qui s'adaptent aux dilatations thermiques de la chaussée et aux charges de véhicules. L'entreprise est formelle : ce premier chantier annonce le début d'un relooking total de nos routes départementales et nationales.

 

 

Des petites portions déjà expérimentées

Les dalles Wattway ont déjà été testées à Grenoble, Chambéry et à Magny-le-Hameau (Yvelines) sur de petites surfaces entre 20 et 40m2.  

 

 

Actuellement, la route coûte environ 1800 euros du mètre carré. Le directeur du projet chez Colas, Jean-Charles Boizat, a précisé à propos des coûts de production "avoir l'ambition, d'ici 2020, de rejoindre les coûts des panneaux photovoltaÏques classiques". Par rapport au rendement, il a indiqué que sur "300 kW installés", les dalles Wattway produisaient "5 à 10 kW de moins" que les panneaux situés sur les toits.

 

Si les dates sont respectées, la France devrait disposer de 1 000 kilomètres de routes solaires d'ici 2021. Ces derniers auront la capacité d'alimenter 5 millions de Français en électricité.

 

Un chantier pris très au sérieux 

Ségolène Royal présente à l'inauguration du chantier, en parlait sur France TV quelques jours auparavant :  "C'est une révolution technologique. C'est le ministère qui a financé cette initiative scientifique et technologique." Un financement plutôt conséquent puisqu'il représente une subvention publique de 5 millions d'euros.

 

"La France a plus d'un million de kilomètres de routes (...) Pour la transition énergétique il est temps de transformer la route, hier simple ruban de bitume, en source d'énergie», a-t-elle souligné lors de l'inauguration. «C'est une utopie qui devient réalité, on peut faire de l'autoconsommation et renvoyer l'énergie sur le réseau. Le kilomètre que l'on va lancer aujourd'hui équivaut à la consommation de 5000 usagers.»

  

Un chantier qui s'annonce donc conséquent et plein de promesses pour l'avenir.

 

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses