L'essor des Smartwatch, sélection et décryptage

L'essor des Smartwatch, sélection et décryptage

 

09 Septembre 2013 | Romain Proton | 0 commentaire

L'essor des Smartwatch, sélection et décryptage

Une course s’était mise en place entre les plus gros du marché (Apple, Microsoft) pour être le premier à dévoiler un tel produit, mais c'est Samsung qui ouvre la première manche. C’était mercredi dernier, en marge du salon IFA de Berlin, le plus grand salon high-tech d’Europe.

 

La Galaxy Gear par Samsung

 

Samsung, le plus gros vendeur de smartphones du moment, à exposé au monde son nouveau joujou : une montre « intelligente », la Samsung Galaxy Gear. Les promesses de la « super-montre » sont les suivantes : donner l’heure (encore heureux) , pouvoir téléphoner ; recevoir des SMS ; avoir accès à des applications ; filmer ; prendre des photos ; écouter la radio ; stocker des données jusqu’à 4 Go. Un concentré de technologie qu'il faudra malheureusement porter à son poignée (C'est lourd !), et qui de surcroît ne peut-être utilisé qu'en association avec un smartphone Samsung en Android ou en tablette. Ce n'est pas encore un outil de communication autonome ; Et pour l'instant, une autonomie limitée, peu d'applications, un prix élevé et un côté pratique discutable. Mais une avancé certaines vers de nouvelles manières d’utiliser nos différents écrans.

 

La Toq de Qualcomm

 

Elle est aussi compatible avec Android et dispose des mêmes fonctions que sa rivale coréenne, la prise d'appels en moins. La particularité de Toq se trouve dans son écran Mirasol, un écran couleur fonctionnant à partir de la lumière ambiante, comme les écrans e-ink des liseuses numériques. La Toq offre une prise en main agréable, légère, avec un écran toujours allumé et visible même en plein jour, contrairement à Samsung. Comptez d’après les premières informations un prix estimé entre 300$ et 350$.

 

 

La Nismo de Nissan

 

Le constructeur automobile Nissan a rejoint le bourgeonnant marché des montres intelligentes en annonçant la création de son prototype de Smartwatch. Il s'agit d'un lecteur biométrique qui alignera vos analyses de santé avec les statistiques... de votre voiture. Histoire de surveiller l'homme et la machine à partir du même dispositif. La montre Nismo fonctionnera avec le système informatique présent dans la gamme sportive Nismo, et permettra de voir le nombre de kilomètres que vous avez parcourus, d’indiquer votre vitesse moyenne ou même votre consommation de carburant, tout ça via Bluetooth. Ces statistiques seront combinées avec des données biométriques du conducteur, avec un moniteur de fréquence cardiaque.

 

Il faut rajouter à ça un aspect social et communautaire, car la montre évaluera aussi votre « performance sociale », à travers les réseaux sociaux. Nissan veut lancer un outil appelée « logiciel de vitesse sociale », grâce auquel vous recevrez des messages ciblés de votre voiture » pendant son utilisation. Plus on se renseigne, plus la désagréable impression d'un nouveau jouet futile se fait ressentir.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses