Finlande : de la programmation dès l'école primaire 

Finlande : de la programmation dès l'école primaire 

 

18 Novembre 2013 | Romain Proton | 1 commentaires

Finlande : de la programmation dès l'école primaire 

Les écoles primaires en Finlande pourraient proposer des cours de programmation informatique à ses élèves.

 

En suivant les idées progressistes de son voisin estonien, Alexander Stubb, Ministre Finlandais des Affaires Européennes et du Commerce Extérieur, a déclaré récemment que son gouvernement travaillait sur l'introduction de l'enseignement de la programmation basique dans les écoles primaires.

 


La programmation, un enseignement d'avenir

 

« Ça serait une excellente idée de proposer des cours de programmation de manière optionnelle ou facultative à l'école », s'enthousiasme Alexander Stubb.  

 

« Les enfants grandissent aujourd'hui en étant des technophiles naturels, et plus tôt ils le deviennent, mieux c'est. Ça commence avec des jeux et la familiarisation avec des gadgets, et la programmation en fait parti. »

 

Ça ne signifie pas pour autant que les enfants développeront des applications mobiles en CE1. Il s'agit d'une façon d'encourager le développement des compétences technologiques à un âge précoce.

 

« Nous avons un système éducatif solide qui se classe dans les meilleurs aussi bien dans le primaire que dans le secondaire. Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles façons d'innover. », confirme le ministre.

 

L'Estonie a d'ores et déjà déployé un programme pédagogique similaire, avec 20 écoles primaires qui testent depuis 2012 l'enseignement des bases de Java et C++ aux élèves plus âgés.

 


Un pays dynamique tourné vers les nouvelles technologies

 

La Finlande est en train de devenir l'une plus fortes concentration de créations de startups dans le monde, en particulier dans le secteur du jeu mobile.

 

La Finlande attire les talents tech' de toute l'Europe, notamment grâce aux succès des empires Angry Birds et Rovio, ainsi que l'entreprise Supercell, qui détient les deux jeux les plus populaires sur iOs, Clash of Clans et Hay Day.

 

Lorsque le géant Nokia, héro local qui représente 4 % du PIB finlandais, a commencé à licencié des employés, de nombreux cadres ont quitté l'entreprise pour monter leur startup. Ce mouvement de création d'entreprise a accéléré le développement de l’entrepreneuriat en Finlande, bien avant l'annonce du rachat de Nokia au profil de Microsoft en septembre dernier.

 

 

Dans un même temps, la programmation est aussi encouragée au niveau universitaire, comme le montre la création du programme AppCampus de l'université Aalto.

 

Le programme AppCampus, résultat de la collaboration entre le monde universitaire, Nokia et Windows, a pour objectif de stimuler le développement d'applications pour les téléphones Windows.

 

L'initiative AppCampus est à l'origine de nombreux succès commerciaux, comme la création d'un système de transactions sécurisées, dont de nombreuses startups à travers le monde profitent aujourd'hui.

 

digiSchool a selectionné pour vous
Les avis sur cet article
romain258
Ils sont en avance sur tout en fait
Par

romain258

- le 20 Novembre 16h41
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses