Google driver, le self-driving car bientôt sur nos routes

Google driver, le self-driving car bientôt sur nos routes

La plupart d’entre nous sont amenés à prendre le volant tous les jours pour se déplacer. Le matin, par exemple, lorsque l’on se rend au travail. Ce qui revient au minimum à cinq fois par semaine et ce au cours des cinquante semaines de l’année. N’avez-vous jamais rêvé d’un chauffeur qui ferait le trajet à votre place pendant que vous lisez le journal ou petit déjeunez tranquillement  ou alors que vous terminez votre nuit sur la banquette ?

25 Septembre 2013 | Romain Proton | 0 commentaire

Google driver, le self-driving car bientôt sur nos routes

Voilà le nouveau projet de Google !

 

Google Driver

 

En réalité, Google driver n’est pas un projet récent. Cela fait des années que la firme de Mountain View qui s’attarde à rendre notre monde « meilleur », s’efforce de mettre au point la voiture intelligente. Ce ne sont d’ailleurs pas les seuls à travailler sur cette nouvelle technologie : Audi, Volkswagen, Mercedes, BMW et Nissan tentent également de mettre au point une technologie de pointe de « self-driving ».

 

Le « Chauffeur » mis au point dans la Silicon Valley est encore au stade expérimental, mais le logiciel enregistre d’ores et déjà d’excellents résultats. Pour le moment, les statistiques révèlent que le « driver » peut faire plus de 36 000 miles, soit 58 000 km avant de faire une erreur qui nécessiterait l’intervention d’une personne humaine. Cependant, les chercheurs de Google affirment que ces erreurs n’engagent pas d’accidents graves.

A ce stage, Google Driver serait alors aussi sur qu’un conducteur américain moyen.  Mais alors, comment fonctionne ce logiciel ? Essayons de comprendre, en imaginant la route comme il la conçoit.

 

 

Alors que Audi et Nissan présentent un nouveau concept de « self-driving car » dans le quel la voiture peut se garer et revenir prendre le conducteur de manière totalement autonome, Volvo teste pour le compte de l’Union Européenne et son projet SARTE (Safe Road Trains for the Environement) la voiture peloton, qui suivrait automatique un véhicule en tête de fil, ce qui aurait pour but de fluidifier le trafic et d’éviter les embouteillages. 

Voilà à quoi ressembleraient nos vies avec le "self-driving" (… et une Audi).

 

Etes-vous prêt à passer le volant à une machine ?

 

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses