Votre rythme cardiaque va remplacer vos mots de passe

Votre rythme cardiaque va remplacer vos mots de passe

 

04 Septembre 2013 | Romain Proton | 0 commentaire

Votre rythme cardiaque va remplacer vos mots de passe

La plupart des problèmes liés à la sécurité informatique tournent autour de la question : Comment un appareil peut-il vérifier l'identité de son utilisateur ?

 

Les mots de passe sont les procédés les plus basiques de reconnaissance, car si vous pouvez reproduire deux fois la même série de lettres et de chiffres, alors ça ne peut-être que vous, théoriquement. Vous pouvez vous en douter, l'efficacité des mots de passe peut se révéler relativement faible, en partie parce que les utilisateurs sont particulièrement mauvais dans leurs choix, avec des originalités comme 123456 ou azerty, mais surtout parce des gens sont bons pour les craquer.

 

 



Après les mots de passe, d'autres petits obstacles se rajoutent dans l'identification, pour vérifier que ce vous est bien vous. Deux techniques sont généralement employées, les questions de sécurité, franchement stupides, et la vérification en deux étapes comme chez Gmail, qui implique un code secondaire que vous êtes le seul à pouvoir censé détenir. Tous ces procédés sont en réalité des variations du même principe, soit se connecter, compte par compte, avec des données, au service auquel vous voulez accéder.



Remettre en question l'identification



Une nouvelle technologie appelée Nymi va peut-être bouleverser le schéma de l'identification. Son créateur, la start-up Bionym, spécialisée dans la sécurité informatique, à crée un bracelet portatif capable de vous identifier en vérifiant vos pulsations cardiaques. Vous pourrez ainsi déverrouiller vos comptes et autres appareils juste par sa simple présence. En somme, si quelqu'un d'autre porte votre bracelet, pas de problème. Les capteurs présents sont aussi capables de prévenir les appareils autour de vous. La vidéo promotionnelle mise en ligne par Bionym suggère pour l'avenir différentes utilisations de l'appareil qui dépassent la simple connexion à votre compte émail, et englobent aussi bien du paiement que l'ouverture de systèmes domestiques comme son garage ou sa porte d'entrée.

 

Son créateur précise que cette technologie n'est pas limitée à un bracelet. « Ca peut-être aussi bien une bague, un collier, un bandeau, ce que vous voulez. Le bracelet est notre première idée, nous nous adapterons au public ». La seule chose dont nécessite Bionym, dit-il, c'est un mécanisme de fermeture pour signifier à l'appareil que l'on ne le porte plus.

 

Que se passe t-il lorsque vous faites de l'exercice ou si vous êtes en situation de stress ? La compagnie explique sur leur site que Nymi ne vérifie qu'une seule fois votre pulsation, lorsque vous enfilez le bracelet. Et ils recommandent de le faire en étant relâché, le matin par exemple. Une fois que le bracelet vous a identifié, il ne perdra plus votre rythme, à moins que vous ne le retiriez.



Une technologie au service du quotidien

 

Il est d'ores et déjà possible de pré-commander son Nymi. Si l'outil est à la hauteur de ses ambitions, il peut devenir une très bonne alternative pour les personnes qui doivent constamment se connecter et retenir des dizaines de mots de passe. Les utilisations plus futuristes présentes dans la vidéo nécessitent plus de moyens et de programmation, mais le projet a le mérite de poser une réflexion sur différentes manières d'envisager l'identification à une ère où l'on doit constamment la justifier.

 

Byonim à de grands projets : « Nous sommes particulièrement intéressés par les expériences d'hyperpersonalisation, qui incluent aussi bien la régulation automatique de la température selon vos préférences lorsque vous entrez dans une pièce, ou que votre radio favorite s'enclenche lorsque vous rentrez dans votre voiture. » Ca promet.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses