Ig Nobels 2013 : un palmarès fou !

Ig Nobels 2013 : un palmarès fou !

 

18 Septembre 2013 | Romain Proton | 0 commentaire

Ig Nobels 2013 : un palmarès fou !

Les Ig Nobels, c'est le palmarès des recherches les plus absurdes et drôles dans les sciences, attribué une fois par an a à l'Université d'Harvard. C'est un prix parodique qui s'inspire du prix Nobel, et qui salue l'insolite et le potentiel comique de certaines recherches. Le but est d'éveiller la curiosité du public pour la science en général, et de revenir avec humour sur les grandes études de l'année. La 23ème cérémonie s'est tenue la semaine dernière, et les français ont notamment remporté le prix de psychologie.

 

Un cru 2013 particulièrement savoureux

Les chercheurs.français se sont distingués en psychologie, avec leur étude « La beauté est dans les yeux du buveur de bière », qui montre la corrélation entre perception de la beauté et la confiance en soi et le niveau d'alcool ingéré. Une étude qui justifie probablement beaucoup de nos comportements douteux en soirée.

 

Le palmarès

 

 

Médecine 

Les gagnants sont des chercheurs mélomanes japonais, qui ont montré les bienfaits de la musique classique après une transplantation cardiaque sur des souris. Apparemment, écouter de l'opéra ou du Mozart augmenterait leurs chances de survie. L'étude ne nous dit pas en revanche si écouter du Justin Bieber les fait mourir de manière précoce.

Paix

Le prix prestigieux a été décerné a Alexandre Loukachenko, président de la Biélorussie, qui a interdit les applaudissements en public. Notons qu'il doit partager le prix avec la Police Nationale biélorusse, qui a arrêté un manchot qui aurait enfreint cette loi.

 

 

Physique

Une étude remarquable qui démontre la capacité de l'homme à courir sur la surface de l'eau. Ah oui, sur la Lune par contre.

Biologie et Astronomie

Prix attribuée à l'étude qui révèle que les scarabées bousiers utilisent la Voie Lactée pour s'orienter. Plus efficace qu'un GPS, une petite danse en regardant le ciel, et c'est reparti.

Chimie 

Des japonais se sont penchés sur les oignons et leur capacité à nous faire sournoisement pleurer. Un processus biochimique apparement complexe

Probabilités

Le prix fut attribué à deux équipes anglaises aux mêmes obsessions, soit les postures des vaches : plus une vache se tient allongée, plus longtemps elle restera debout. La deuxième étude avait comme ambition démesurée de vouloir prédire le temps d'allongement de la vache après être restée debout , malheureusement aucun modèle prédictif fiable n'a pu être établi. Un des mystères de la vie qui restera pour l'instant sans réponse.

Ingénierie de sécurité

Le prix a été attribué au défunt américain Hustano Pizzo, qui a développé en 1972 un système ingénieux pour contrer un terroriste au bord d'un avion : un piège qui se referme sur le terroriste puis l'éjecte hors de l'avion par parachute. Une idée remarquable.

Archéologie

Des canadiens se sont distingués en étudiant la dissolution des os dans le système digestif humain. Ils ont pour cette noble cause bouffé une taupe bouillie sans la mâcher.

Santé publique

Récompense une équipe thaïlandaise pour leur rapport sur « la gestion chirurgicale d'une épidémie d'amputation de pénis au Siam », et leur contre-indication si le pénis est mangé par un canard. Un accident courant dont on ne parle sans doute pas assez.

Comme quoi, on se marre plutôt bien dans les labos.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses