Les ingénieurs de demain se forment au management

Les ingénieurs de demain se forment au management

20 Mars 2014 | Romain Proton | 0 commentaire

Les ingénieurs de demain se forment au management

Une nouvelle peau pour les ingénieurs

Le stéréotype de l’ingénieur enfermé dans son laboratoire ou noyé sous des calculs incompréhensibles à la peau dure. Pourtant, aujourd’hui, l’appellation ingénieur regroupe une variété de profils et une multitude de métiers qui peuvent s’exercer dans des secteurs professionnels très différents.

 

Aujourd’hui, le champ d’action d’un ingénieur, avec toutes les compétences techniques dont il est capable, s’est élargi jusqu’à des responsabilités de natures plutôt managériales. En effet, la fédération de l’IEDF estime que 51 % des hommes ingénieurs assument une responsabilité hiérarchique, ainsi que 36 % des femmes ingénieures. De nouvelles perspectives d’avenir pour les ingénieurs, qui se sont plus cantonnés à des missions purement techniques et scientifiques.

 

 

Aujourd’hui un ingénieur peut travailler aussi bien en laboratoire de recherche qu’en entreprise commerciale ou financière. Leur expertise est très demandée par les entreprises, qui peuvent faire appel à eux autant pour vendre du vin que pour analyser les risques encourus par une boite industrielle, financière ou environnementale.

 


 

Quelle formation pour devenir ingénieur - manageur ?

ingénieur manager

 

La qualification d’ingénieur-manageur, bien que très demandée sur le marché du travail, reste encore peu proposées par les écoles. Cette mixité de compétences nécessite effectivement une collaboration étroite entre les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce. Cette double compétence, certes très valorisante professionnellement, ne s’acquiert pas facilement.

 

 

Mener de front des études d’ingénieur et de management demande déjà beaucoup de travail, mais aussi une grande part de passion. En effet, l’esprit managérial n’est pas inné chez tout le monde, et un ingénieur qui se lance dans cette double compétence doit se sentir très inspiré par le métier, et surtout, ne pas avoir peur des responsabilités.

 

 

Les étudiants intéressés par de telles perspectives peuvent d’ores et déjà se former en optant pour des doubles diplômes, souvent préparés sous la direction de deux écoles : une de commerce et une d’ingénieur. L’EDHEC Busines School et l’ESTP ont pris conscience de cette demande d’ingénieur-manageur par les professionnels et mettent en place dès la rentrée 2014 un double diplôme, dispensé par les deux écoles, d’ingénieur-manageur. Une formation très complète et professionnalisante, qui formera des ingénieurs professionnels de la gestion managériale. Ce ne sont pas les deux seules écoles à s’être associées. On retrouve l’école d’ingénieur Centrale Paris qui s’est associée à l’école de commerce Essec ou encore l’Ecole des Mines qui travaille en étroite collaboration avec l’Ecole de management de Genoble.

Source : LeParisien

 

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses