Les diplômés de l'ENSAM bénéficient d'une bonne insertion professionnelle

Les diplômés de l'ENSAM bénéficient d'une bonne insertion professionnelle

La Société des Ingénieurs Arts et Métiers, l’association des anciens élèves de l’ENSAM (Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers) vient de publier les résultats d’une étude menée auprès de ses diplômés de 2013 afin de se rendre compte de leur insertion professionnelle.

20 Juin 2014 | Romain Proton | 0 commentaire

Les diplômés de l'ENSAM bénéficient d'une bonne insertion professionnelle

 

L’insertion professionnelle des diplômés d’Arts et Métiers

L’enquête, menée auprès des diplômés Ingénieurs Arts et Métiers de l’ENSAM en 2013, s’est intéressée à plusieurs points particuliers :

  • le pourcentage d’étudiants embauchés dans les mois suivant l’obtention du diplôme
  • les secteurs ayant recruté le plus d’étudiants de l’ENSAM
  • le type d’entreprises qui ont le plus recruté ces étudiants
  • le salaire moyen obtenu
  • la zone géographique où ces étudiants travaillent.

 

Et les résultats sont plutôt encourageants, comme le laisse entendre Jacques Paccard, le président de l’association : “Les ingénieurs contribuent directement aux innovations technologiques et industrielles. Nos jeunes ingénieurs sont fiers de contribuer ainsi au redressement industriel du pays.

 

Ainsi, on apprend que 63% des diplômés Arts et Métiers ont trouvé un emploi deux mois après avoir obtenu leur diplôme. Si 97.3% ont pu bénéficier du statut de cadre dès leur entrée dans l’entreprise, ils ne sont que 54.2% à avoir été embauchés dans une grande entreprise, contre 23.5% dans une PME ou dans une TPE (ce qui représente une hausse de 6.1% par rapport à 2012).

 

Les secteurs qui ont embauché ces jeunes diplômés sont en revanche plus variés :

  • 24.7% pour l’automobile, l’aéronautique, le navale et le ferroviaire
  • 24.4% pour la chimie, la métallurgie, l’agroalimentaire et les autres filières industrielles
  • 15.2% pour l’énergie.

 

Jeunes diplômés ingénieurs

 

Pour ce qui est de la zone géographique de travail, on note qu’ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’international, puisque 26.4% d'entre eux ont choisi de travailler à l’étranger, alors qu’ils n’étaient que 23.1% en 2012. Enfin, au niveau de la rémunération, ces jeunes diplômés bénéficient d’un salaire brut tournant en moyenne autour de 41 760€.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses