Interview du Groupe EOLEN

Interview du Groupe EOLEN

Il y a quelques temps, nous vous annoncions que le groupe EOLEN prévoyait de recruter quelques centaines d'ingénieurs pour accroître son activité. digiSchool ingénieurs a cherché à en savoir plus sur cette entreprise et sur son plan de recrutement. Aujourd'hui nous vous livrons leur réponse à notre interview.

14 Mai 2014 | Romain Proton | 0 commentaire

Interview du Groupe EOLEN





Conseil et ingénierie

Pouvez-vous nous présenter le Groupe Eolen ? Votre activité ? Actualité ?

Créé en 2006, le Groupe EOLEN s’est rapidement imposé comme un interlocuteur de référence dans le Conseil et l’Ingénierie. Fort de l’expertise métier de ses consultants et du professionnalisme de ses managers, le Groupe EOLEN apporte une réponse différente aux enjeux des entreprises en proposant des solutions innovantes et un dispositif sur-mesure. Nous accompagnons les plus grands acteurs des secteurs en plein essor tels que l’aéronautique, le spatial, l’énergie, la finance, la santé, les télécoms…


Grâce au respect de son Service PREMIUM, le Groupe EOLEN allie le professionnalisme et les process structurants des leaders sur le marché du Conseil et de l’Ingénierie aux avantages d’une structure à taille humaine.


Vous annoncez vouloir recruter 300 ingénieurs en 2014, quels profils recherchez-vous et pour quelles zones géographiques ? Plus largement quel est votre plan de recrutement pour les prochaines années ?

Le Groupe EOLEN a mis en place le 13 mars 2013 le Plan HORIZON 2016 qui devra le conduire à un effectif de 1000 personnes d’ici fin 2016.


Nous sommes à la recherche de profils mobiles en Ile-de-France, à Toulouse et à Roanne principalement.


Voici quelques exemples de profils que nous recherchons actuellement :

  • Ingénieurs développement nouvelles technologies PHP, Java, .NET
  • Ingénieurs de production
  • Pilote d’exploitation MVS
  • Ingénieurs Systèmes (Unix/Linux, ou Windows) et DBA
  • Technicien support
  • Ingénieurs et techniciens sécurité des SI
  • Chefs de projet déploiement Telecom
  • Experts ToIP/VoIP
  • Ingénieurs développement logiciel embarqué
  • Ingénieur HPC
  • Expeditors et acheteurs projets
  • Ingénieurs calcul de structure
  • Contact managers
  • Ingénieurs d’Affaires

Selon vous et si vous deviez conseiller nos lecteurs, quels sont les secteurs d'avenir pour les ingénieurs ?

Voici les ingénieurs les plus demandés au sein des différents industriels que nous adressons :


Ingénieur en déconstruction nucléaire 

Ce profil est très recherché notamment pour la déconstruction et le démantèlement dans le monde du nucléaire. Ces projets se font sur le long terme car les projets de démantèlement se font sur des programmes qui oscillent sur des périodes allant entre 5 et 8 ans. La pérennité des offres sur le sujet est d’autant plus accentuée par la dépendance de la filière énergétique France.


Les enjeux majeurs sont :

  • La sensibilisation après les accidents de Tchernobyl et de Fukushima
  • Le parc vieillissant en France
  • Le parc français le plus important en nombre de centrales (58 réacteurs REP)
  • La grosse implication du public (CEA, EDF), filière nucléaire extrêmement suivie et valorisée par l’état
  • La sensibilisation très forte sur la sûreté nucléaire
  • Le commerce international très actif sur le sujet, mais instable car souvent teinté de politique

Ingénieur expert bilan carbone 

Il travaille principalement sur le diagnostic énergétique, diagnostic des consommations énergétiques et du gaz à effet de serre. La demande est grandissante sur le sujet : beaucoup de masters spécialisés en environnement, en génie thermique et en développement durable. Cet ingénieur est très demandé dans les entreprises fortes consommatrices d’énergie (aéronautique, avionique, automobile…)



Ingénieur informatique

Ingénieur en Robotique

C’est une filière professionnelle et domestique en plein essor. L’activité sur les 5 dernières années en très forte progression : les ventes mondiales de robots professionnels vont croître de 7 à 10% entre 2013 et 2020. Il existe de multiples débouchés dans des secteurs et segments comme la robotique militaire mais aussi agricole ou médicale. La production en France est encore marginale, mais elle sera amenée à progresser extrêmement vite sur les prochaines années.


Ingénieur en nanotechnologie

C’est l’émergence du secteur de l’infiniment petit : les nanotechnologies, ainsi que leurs molécules, se retrouvent aujourd’hui dans la majorité des secteurs industriels (automobile, aéronautique, électronique…). La demande d’ingénieurs va être croissante principalement en bureaux d’études, en direction R&D et en direction technique. La nanotechnologie a des prévisions de croissance extrêmement importantes sur les années à venir, cela n’est plus considéré comme un vœu pieux car l’industrie a intégré cette discipline où le lilliputien est roi. Elle va véritablement apporter une révolution en permettant de créer des matières aux propriétés innovantes, intelligentes, et mieux en encore interactives.


Ingénieur en biotechnologie

L’ingénieur en biotechnologie est de plus en plus appelé dans le secteur de la santé ainsi que celui de l’agronomie et de toutes les industries chimiques. Il a pour vocation d’effectuer des recherches principalement dans le monde de la R&D. Il manipule des appareils de mesures sophistiqués et se doit d’interpréter des mesures, ou calculs.


Ingénieur en chimie verte 

L’ingénieur en chimie verte est appelé à prendre une place de plus en plus significative de par l’essor de la chimie durable qui doit maintenant prendre en compte une dimension respectueuse de l’environnement, de normes réglementaires. Typiquement le Groupe EOLEN fait appel régulièrement à ce type de compétences pour ses clients dans le secteur d’activité du traitement de l’eau et des stations d’épuration. La chimie verte fait désormais partie des préoccupations incontournables des entreprises.


Ingénieur en systèmes embarqués

Il joue un rôle de plus en plus significatif dans notre quotidien, par voie de conséquences le Groupe EOLEN est de plus en plus appelé chez des industriels dans le monde de la téléphonie portable, des systèmes et équipements bancaires (terminaux de paiement). Les secteurs les plus demandeurs de ce type de profils d’ingénieurs chez EOLEN sont : l’aéronautique et spatial, le ferroviaire et les Télécoms.


Ingénieur développement durable

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses