97% de la calotte glaciaire du Groenland a fondu

97% de la calotte glaciaire du Groenland a fondu

26 Juillet 2012 | Romain Proton | 0 commentaire

97% de la calotte glaciaire du Groenland a fondu

C’est la triste nouvelle révélée par les satellites de la Nasa qui observent le Groenland. Il semblerait que la calotte glaciaire du Groenland ai fondue à 97% mi-juillet.

Ce qu’il faut savoir c’est que chaque année une partie de cette calotte glaciaire fond, mais d’habitude cela se limite entre 40 et 50 % de la surface.


L’expert de la Nasa a remarqué le 8 juillet une fonte de la calotte glaciaire d’environ 40 %, ce qui parait normale et ce qui doit arriver chaque année, mais le 12 juillet l’analyse des données des deux autres satellites révèle une fonte de 97%.


La calotte glaciaire du Groenland
est donc passée du 8 au 12 juillet d’une fonte de 40% à une fonte de 97 % de cette calotte.
Un signe de plus du réchauffement climatique, qui se fait de plus en plus pressant, et qui chaque jour provoque des changements sur la planète que l’on ne peut pas toujours imaginer.

Le rose représente la détection de glace dégélé par les satellites de la Nasa


Cette fonte spectaculaire qui en 4 jours a vu fondre 57 % de la calotte survient après le détachement d’un glacier du Groenland d’un pan de glace de deux fois la surface de Paris ou de Manhattan.


Voici la vidéo d’un touriste ayant filmé le détachement de bloc de glace impressionnant, qui pourra vous faire prendre conscience de l’ampleur du réchauffement climatique.

Quelles sont les conséquences d’une telle fonte ?


Comme je vous l’ai dit précédemment, en temps normal, la glace ne fond que de moitié et cette eau dégelée est conservée en partie, car retenu par la glace côtière et le reste s’en va dans les océans.


Mais devant une telle fonte, l’eau n’est pas restée sur le glacier et a été évacuée dans l’océan, même le point culminant du glacier situé à plus de 3000 mètres a subi un dégel.


Pour l’instant, les scientifiques ne peuvent pas encore prévoir les conséquences d’une telle fonte mais il est possible que le niveau des océans augmente et c’est ce que tentent de calculer les scientifiques.


Cependant, cette fonte spectaculaire est, d’après la glaciologue Lora Koenig, une fonte  normale qui se produit tous les 150 ans en moyenne. La dernière fonte de ce type ayant eu lieu en 1889, celle de cette année est donc normale, mais cela inquiète grandement les scientifiques qui pensent que le phénomène pourrait s’accélérer, et avoir de lourdes conséquences…

 


Alors, le jour d’après approche ?

 

 

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses