Vers une croissance verte : tous les ingénieurs passent au vert

Vers une croissance verte : tous les ingénieurs passent au vert

05 Mars 2014 | Romain Proton | 0 commentaire

Ingénieur : les emplois d'avenir

L’urgence face changement climatique : les métiers verts feront l’avenir

Face au réchauffement climatique et aux nouvelles exigences environnementales, le monde de l’ingénierie doit s’acclimater. Soutenue par des décisions et des règlementations à l’échelle européenne, cette nouvelle donne va entrainer une mutation profonde et à long terme des profils, des métiers et des formations d’ingénieurs.

 

Les perspectives de carrière s’ouvrent de plus en plus aux métiers verts et les ingénieurs doivent donc se former correctement – en théorie, en technique et en pratique - à ces nouveaux métiers. Dans un avenir proche, ce sont en effet les filières des énergies renouvelables et des métiers de l’environnement en général qui gonfleront largement le panel d’offres d’emplois ingénieurs.

Une mutation qui concerne tous les domaines de l’ingénierie

Ingénieur métier d'avenir 2014

Tous les domaines de l’ingénierie sont concernés par cette mutation. Le secteur industriel, qui emploie une grande majorité des ingénieurs, mais aussi le secteur des services, de l’informatique, de l'agriculture ou encore de la finance… Tous auront besoin d’ingénieurs qualifiés en environnement. La transition d’une ingénierie traditionnelle industrielle vers une ingénierie plus éco-technologique devient une nécessité, autant  pour les professionnels du métier que pour les étudiants ingénieurs.

Ce changement de mentalité qui s’opère dans le monde des ingénieurs s’appliquera aux  grandes entreprises, qui offriront de nombreuses opportunités d’emplois, mais aussi dans  des entreprises de plus petites tailles, de type start-ups, ou encore au sein de  collectivités, locales ou territoriales, qui auront besoin de faire appel à des ingénieurs  spécialisés pour résoudre des problèmes d’ordre énergétiques par exemple.

 

Nouveaux métiers : nouvelles formations

Les débouchés dans ce secteur sont potentiellement nombreux certes, mais à  la condition que les nouveaux ingénieurs spécialistes soient bien formés. Pour cela, les recruteurs demanderont une base théorique solide, mais surtout, des compétences techniques pouvant être mise à l’œuvre directement sur le terrain.

 

Les diplômés des grandes écoles seront toujours favoris, et c’est pourquoi les grandes écoles adaptent leurs programmes et leurs offres de formations pour dispenser un enseignement transversal global à tous leurs étudiants sur cette thématique. Gestion de projet, management, BTP, énergie, informatique… Tous les corps de métiers doivent être formés pour répondre à ces nouvelles attentes. L’objectif est de « verdir » les formations et les emplois ingénieurs, pour qu’ils puissent s’adapter, quelque soit leurs fonctions, aux nouvelles problématiques énergiques et environnementales de notre siècle.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses