Microsoft refait « surface »

Microsoft refait « surface »

20 Juin 2012 | Romain Proton | 0 commentaire

Microsoft refait « surface »

L’empire Microsoft ne s’est pas avoué vaincu, après avoir raté le virage des Smartphones et tablettes Microsoft revient à la charge pour concurrencer son principal adversaire Apple.

 

Alors que Microsoft était pionnier dans le monde des tablettes avec, dans les années 2000, la présentation de la TabletPC, un prototype de Bill Gates, et la présentation en 2010 d’une nouvelle tablette première génération, Microsoft n’a pas su faire face à la sortie de L’Ipad qui a récupéré le marché et qui est maintenant leader de celui-ci avec 44 millions d’Ipad vendus. Concrètement cela veut dire que 2 tablettes vendues sur 3 sont des Ipads

 

L'appel du 18 juin

 

C’est donc par l’appel du 18 juin à Los Angeles que Microsoft va tenter de battre la Pomme en annonçant la sortie d’une nouvelle tablette « surface », mais cette fois-ci de leur propre production (la première en 2010 était fabriquée par HP). Microsoft change de stratégie et décide de concevoir lui même les produits alors qu’auparavant il ne s’agissait que de vendre le système d’exploitation. Cette stratégie ressemble fortement à celle d’Apple qui réalise les systèmes d’exploitation mais qui produit également les ordinateurs Smartphones et tablettes

 

La tablette « surface » n’est pas nouvelle, puisqu’il s’agit des mêmes écrans présents dans la maison du futur de Microsoft et à destination des professionnelles, qui sont nommés « surface », et qui donnent la possibilité d’avoir jusqu'à 60 points de contact en simultanés. 

 

Mais qu’en est-il de cette tablette version 2012 ? Découvrons ensemble ce nouveau bijou de technologie conçu par les ingénieurs de Microsoft

 

Deux tablettes dernière génération

 

Microsoft présente deux tablettes. La première équipée d’un processeur ARM, qui permet une bonne économie d’énergie, et se rapproche des puces implantées dans les Ipads. L’écran est de 10,6 pouces, c’est à dire légèrement plus grand que l’Ipad, plus allongé. Elle est fine et légère puisqu’elle ne mesure que 9,3 mm d’épaisseur et pèse 676 grammes, pour la connectique, un port USB 2.0, on retrouve bien sur un micro et une webcam ainsi que le Wi-Fi. Pour ce qui est du stockage, l’espace peut être de 32 à 64 Go, ce qui offre une capacité suffisante pour une tablette.

 

Microsoft Surface : Une tablette - PC sous Windows 8

La deuxième est plus équipée technologiquement, elle contient une puce Intel, présente dans les ordinateurs et est donc plus puissante et plus demandeuse d’énergie, mais alors que la première tablette fonctionnait grâce à un système d’exploitation Windows RT celle-ci tourne sous Windows 8 PRO. Ce qui la différencie de sa petite sœur, c’est également sa taille et son poids qui sont plus élevés à cause de la puissance de la tablette. Toujours dotée d'un écran de 10,6 pouces, cette tablette pèse 903 grammes pour 13.5mm d’épaisseur. On retrouve le micro et la webcam mais elle dispose d’un écran HD et d’une meilleure batterie. Elle dispose également d’une meilleure connectique avec une entrée USB 3.0 et un Slot microSDXC pour y insérer des cartes mémoires, bien que le stockage sur l’appareil soit déjà conséquent ! (64 ou 128 GO)  

 

Un clavier protecteur

 

Ensuite Microsoft a eu une idée astucieuse, toujours dans le but de contrer son concurrent qui avait mis en place pour l’Ipad la « smart cover » cette protection de la tablette  qui permettait également de pouvoir servir de support pour le poser. Les ingénieurs ont développé la « touch cover »,  une protection mais également un clavier extrêmement fin qui fonctionne par pression ainsi qu’un touch pad, la tablette se transforme en  Netbook en quelques secondes. Encore un autre avantage la couleur, les « touch cover » sont disponibles dans de multiples colories.

 

 

Mais Microsoft reste encore flou sur plusieurs points concernant les tablettes, par exemple leur autonomie qui va être différente d’une tablette à l’autre mais également le prix qui reste inconnu. Cependant, Steve Ballmer, PDG du groupe, assure que la tablette sera compétitive de par son prix.

 

Un marché qui reste à conquérir...  

 

Le marché des tablettes est un véritable enjeu pour Microsoft qui doit absolument gagner des parts de marché dans ce secteur pour assurer la transition, qui se produit peu à peu pour laisser tomber les ordinateurs et se diriger vers un équipement tactile et des tablettes. On constate également que le marché des Smartphones dépasse le marché des ordinateurs en terme de volume.  Il est donc très important pour Microsoft de se développer sur ce marché qui est déjà monopolisé à 62 % par Apple.

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses