Interview d'un ingénieur maintenance sur site nucléaire

Interview d'un ingénieur maintenance sur site nucléaire

05 Novembre 2012 | Romain Proton | 0 commentaire

Interview d'un ingénieur maintenance sur site nucléaire

Pourquoi êtes vous devenu ingénieur ?

Parce que c'est un métier d'avenir : Un ingénieur peut être acteur dans la conception de nouvelle technologie ou dans l'amélioration de produits existants afin d'améliorer leur performance, leur rendement ou leur fiabilité. C'est ce qu'on appelle l'amélioration continue.


Quelle formation avez vous suivi ? Qu'en avez vous pensé ?

J'ai débuté par un Bac scientifique Science de l'ingénieur où j'ai pu découvrir le métier de l'ingénieur et les métiers de l'industrie. J'ai ensuite enchaîné avec un DUT Génie Mécanique et Productique qui m'a apporté un lien solide entre école et monde professionnel avec un premier stage en industrie et un diplôme à l'issue (contrairement à une prepa où on n'obtient pas de diplôme à la fin des 2 ans). Ce DUT m'a aussi offert la possibilité de poursuivre mes études en Ecole d'ingénieur à l'ECAM Lyon en alternance avec EDF. Au delà du technique, j'ai pu améliorer mes compétences organisationnelles, managériales, budgetaires et de communication.


Présentez-nous votre spécialité ?

Apprenti ingénieur chez EDF depuis 2009, j’ai découvert les enjeux de la production d’électricité, et notamment d’origine nucléaire. EDF s’attache à produire une électricité sûre, propre et compétitive. Afin d’être en mesure de répondre à la demande client, il faut un outil de production performant. Le poste d’ingénieur maintenance sur site nucléaire participe directement à cette performance : sa mission est d’améliorer la fiabilité des systèmes dont il est responsable. Durant ma formation d’ingénieur par alternance, j’ai pu développer des compétences techniques liées à l’exploitation d’une centrale nucléaire, à la sûreté, à la maintenance et à la fiabilité des systèmes. Ce poste me permet d'étoffer ces compétences car elles constituent, selon moi, une base essentielle à toute carrière au sein d'un site de production électrique d'origine nucléaire.


En quoi consiste votre métier au quotidien ? Quelles sont vos responsabilités ?

Cela consiste à augmenter la fiabilité de l'outil de production afin de viser zéro défaut (zéro panne) et donc être en mesure de produire de l'électricité de tout temps et ainsi répondre au mieux à la demande életrique du réseau.


Qu'est ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Évoluer dans un poste me permettant de développer mes compétences relationnelles :

Ce poste me permet d’être en relation avec l’ensemble des services opérationnels et d’ingénierie nationale, ainsi qu’avec la direction technique du site. Je vois donc cette fonction comme étant très enrichissante techniquement et humainement car je côtoie des personnes de différents niveaux et de compétences variées.

Mener des missions diverses permettant d’améliorer mes compétences techniques :

En effet, l’ingénieur a pour mission d’améliorer la fiabilité de l'outil de production à partir de ses analyses mais pas seulement. Il doit aussi intégrer le prescriptif, c'est-à-dire décliner sur site les demandes émanant des entités nationales d’EDF. Il a aussi à sa charge la constitution du retour d’expérience, pour cela il peut s’appuyer sur un réseau national d’ingénieurs qui partagent les problématiques et défaillances des systèmes rencontrés sur leur site. Pour moi, la diversité de ces activités est très riche (exploitation, maintenance, sûreté, retour d’expérience, prescriptif, fiabilité).

Avoir des responsabilités :

L’ingénieur fiabilité est responsable de la fiabilité de plusieurs systèmes. Il doit analyser l’ensemble des défaillances passées sur ces systèmes puis proposer des actions d’amélioration partagées avec l’ensemble des services. La mission de l’ingénieur est d’améliorer sans cesse les performances des systèmes notamment sur le plan de la sûreté et de la production. C’est aussi l’expert sur lequel les autres services du site peuvent compter au quotidien. Selon moi ce poste joue un rôle primordial dans la stratégie globale du site.

Un poste qui me permettra toujours d’apprendre :

Avec un travail qui se fait en équipe, l’ingénieur fiabilité se doit de prendre en compte la vision de chaque interlocuteur afin de proposer des actions de fiabilisation performantes, durables, maîtrisées et partagées. C’est en travaillant avec les équipes opérationnelles et en apprenant de leur expérience que je peux augmenter significativement la performance des systèmes dont je suis responsable, et consolider mes compétences.


Quelles sont vos perspectives de carrières ?

Ayant passé quelques années à travailler sur un site nucléaire (pendant mon alternance), j’ai pu découvrir différents services et différents métiers. En allant à la rencontre de certains, j’ai pu me faire une idée précise des postes qui m’intéressent et que je souhaiterai intégrer au fil de ma carrière, c'est le cas de Directeur maintenance.


Quels conseils pourriez-vous donner à un étudiant/lycéen qui souhaite devenir ingénieur ?

Ne pas se contenter d'être un bon scientifique. L'ingénieur doit aussi avoir un bon relationnel (car travail en équipe sans cesse), doit savoir prendre du recul et positionner sa mission dans la stratégie globale de l'entreprise, avoir des compétences managériales, financières et en communication (rédaction de rapport technique ou présentations orales). A mon avis le technique s'apprend mais un bon relationnel n'est pas une qualité qui s'apprend.


Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir ingénieur ? Quel est le profil ?

Rigoureux, pragmatique, travail en équipe, prendre en compte plusieurs contraintes (ressources humaines, ressources budgetaires)


Selon vous, quels sont les secteurs porteurs en 2012 ?

En 2012 et au delà, les métiers de l'énergie car l'énergie est le premier vecteur de developpement d'une société. D'autant plus que nous risquons de vivre une crise énergique si nous ne changeons pas nos habitudes de consommation.


Pouvez-vous nous donner une fourchette de salaire selon l'expérience ?

Entre 30K€ et 34K€ par an pour un débutant, en sortie d'école.


Selon vous, quelle est la place des femmes dans les métiers de l'ingénierie ?

La même place que celle des hommes ! Elles peuvent en plus apporter leur créativité et leur patience/calme en cas de conflit dans une équipe.

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses