Interview Gael Favreau Ingenieur Process et industrialisation

Interview Gael Favreau Ingenieur Process et industrialisation

 

28 Février 2012 | Romain Proton | 0 commentaire

Interview Gael Favreau Ingenieur Process et industrialisation

- Pourquoi êtes vous devenu ingénieur ? 
Bien que je me sois laissé guider pour mes premiers choix d'orientation, j'ai toujours été attiré par la mécanique, la création et l'innovation. C'est arrivé au BAC STI GM que je me suis rendu compte que je m'étais fermé des portes. Ne souhaitant pas m'arrêter après un BTS mais voulant du concret, j'ai trouvé l'ICAM Vendée qui propose une formation d'ingénieur par alternance.
Ce n'est que pendant cette formation que j'ai vraiment découvert ce qu'il y avait derrière le statut d'ingénieur. 
Les points qui me correspondent le plus sont :
- le dépassement de soi, toujours chercher à aller plus loin.
- être à l'opposée de la monotonie, le statut d'ingénieur nous oblige à constamment nous remettre en question et à gérer des projets divers et variés en même temps.
- la création, avoir un esprit innovant et créatif permet de trouver des solutions aux problèmes.
Mais être ingénieur c'est aussi :
- avoir des responsabilités
- gérer une équipe
- gérer un budget
- être capable de guider les personnes pour les faire évoluer ou les amener à une solution viable.
 
- Quelle formation avez vous suivi ? Qu'en avez vous pensé ? 
L'ICAM Vendée.
Malgré m'a peur  à la découverte du nom de l'école, je ne suis pas pour intégrer une religion dans une formation et ne suis pas catholique, je n'ai pas subi de cours ou de discours sur la religion.
Comparé à d'autres formation d'ingénieurs, je pense que la force de cette école est qu'au Delas de la vision technique, l'enseignement intègre du développement personnel, de la psychologie, de la communication...
Le fait d'être en apprentissage permet d'être autonome sur le plan financier. C'est avant tout une expérience concrète du métier qui permet d'avoir plus de poids pendant un entretient d'embauche.
-Comment s’est passé votre intégration professionnelle au cours de vos études ? (stage)
Mise à pars l'apprentissage, j'ai eu plusieurs stages de différents niveaux au cours des 5 années. Ces stages ont été pour moi l'occasion de voir différents secteurs d'activités et d'affiner mon projet professionnel. J'ai toujours été bien reçu et je n'ai jamais eu le rôle de stagiaire "bon à tout faire". Ce que je retiens le plus de mes stage est mon évolution sur le plan de la communication et de la vision que j'ai de l'entreprise.
- Présentez-nous votre spécialité ? 
C'est aujourd'hui pour moi quelque chose de compliqué car ce qui me plait dans mon métier est justement la diversité. La tendance reste quand même à la conception de machine spéciale même si je travail aujourd'hui dans une entreprise d'électronique.
- En quoi consiste votre métier au quotidien ? Quels travaux ? Quelles responsabilités ? Quelles missions ?
Le fait d'être dans le secteur électronique était pour moi paradoxale par rapport à mes envies. Je me suis trompé car je fait un métier qui me passionne aujourd'hui. 
Je suis sur 3 fronts
Projet principal :
Avec un budget de 1,4 M€ je doit créer une ligne d'assemble de produit (cela mêle des robot avec de la chimie et de la mécanique)
Fabrication de prototypes :
cette partie de mon métier me permet d'apprendre des choses nouvelles tous les jours et de répondre à des problématiques clients complexes. il faut également suivre tout le process de fabrication et créer de nouveaux outils.
Support technique pour la production :
j'étudie et améliore les différents process de production (brassage, assemblage...)
- Quelles sont vos perspectives de carrières?  
L'entreprise dans laquelle je suis est en pleine croissance, je pourrais évoluer vers un poste moins technique avec plus de management ou évoluer en devenant un expert des différents process.
Si je change d'entreprise, mon expériences me permettra d'accéder à des postes de chef de projet dans la plupart des domaines.
- Quels conseils pourriez-vous donner à un étudiant/lycéen qui souhaite devenir ingénieur ? 
Etre ingénieur ce n'est pas un métier, chaque ingénieur à un métier différent. il faut avant tout découvrir ce que l'on aime vraiment faire et se donner les moyens d'y arriver.
Le chemin n'est pas forcément facile mais pour ma part plus le temps passe et plus je me passionne.
Je pense qu'il faut avoir une soif de connaissance, être curieux de tout et chercher à comprendre sont environnement.
Il faut également oublier les 35h et ne pas imaginer qu'un jeune ingénieur puisse gagner 3000€ en sortant de l'école. 
- Quels sont les défis pour les ingénieurs au XXIème siècle ?
On entend beaucoup qu'aujourd'hui le défis pour nous est de faire que le marché français reste compétitif en terme de prix.
Je pense que la force que nous avons est sur l'innovation et la qualité des produits que nous sommes capable de faire.
Bien sur les énergies renouvelables seront un élément porteur.
- Qu'est ce qui vous plait le plus dans votre métier ?  
- J'aime apprendre de nouvelles choses et comprendre des phénomènes physiques.
- Le simple fait de voir un travail se concrétiser et apporter une avancée.
- voir sont travail utilisé dans la vie de tous les jours. (pas forcément le cas dans mon travail actuel)
- avoir une vision plus large du monde qui nous entoure.
- créer de nouvelles choses
- Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir ingénieur ? Quel est le profil ? 
- curieux
- travailleur
- se connaitre (il faut savoir quand et comment évacuer la pression)
- Quels sont les secteurs porteurs en 2012 ?
Tous les secteurs peuvent être porteurs, il faut juste savoir se positionner. bien que je travail dans l'industrie au sens large, un ingénieur peut très bien devenir commercial, chercheur ou autre.
- Pouvez-vous nous donner une fourchette de salaire selon l'expérience? (Sortie d'école, junior, senior)
sortie école : 1600€ - 2300€
junior : 2300€ - 3500€
senior : 3000€ - X€ (tout dépend de l'évolution de chaque personne)
- Quel est la place des femmes dans le métier d'ingénieur ? 
Je suis dans le technique donc il n'y a pas beaucoup de femme mais je suis persuadé que tout le monde est à 50/50. C'est juste qu'il y a moins de femmes intéressées par la technique.

Pourquoi êtes vous devenu ingénieur ? 

Bien que je me sois laissé guider pour mes premiers choix d'orientation, j'ai toujours été attiré par la mécanique, la création et l'innovation.

Arrivé au BAC STI GM, je me suis rendu compte que je m'étais fermé des portes. Ne souhaitant pas m'arrêter après un BTS mais voulant du concret, j'ai trouvé l'ICAM Vendée qui propose une formation d'ingénieur par alternance.

Ce n'est que pendant cette formation que j'ai vraiment découvert ce qu'il y avait derrière le statut d'ingénieur.

Les points qui me correspondent le plus sont :

  • le dépassement de soi,
  • le dynamisme, le statut d'ingénieur nous oblige à constamment nous remettre en question et a gérer des projets divers et variés en même temps
  • la créativité, avoir un esprit innovant et créatif permet de trouver des solutions aux problèmes.

Mais être ingénieur c'est aussi :

  • avoir des responsabilités
  • gérer une équipe
  • gérer un budget
  • être capable de guider les personnes pour les faire évoluer ou les amener à une solution viable.

 


 

Quelle formation avez vous suivi ? Qu'en avez vous pensé ? 


J'ai intégré L'ICAM Vendée et fait une formation en alternance. Malgré m'a peur à la découverte du nom de l'école, je ne suis pas pour intégrer une religion dans une formation et ne suis pas catholique, je n'ai pas subi de cours ou de discours sur la religion.

Comparé à d'autres formations d'ingénieurs, je pense que la force de cette école est qu'au delà de la vision technique, l'enseignement intègre du développement personnel, de la psychologie, de la communication...

Le fait d'être en apprentissage permet d'être autonome sur le plan financier. C'est avant tout une expérience concrète du métier qui permet d'avoir plus de poids pendant un entretient d'embauche.


 

Comment s’est passé votre intégration professionnelle au cours de vos études ? 


Mise à part l'apprentissage, j'ai eu plusieurs stages de différents niveaux au cours des 5 années. Ces stages ont été pour moi l'occasion de découvrir différents secteurs d'activités et d'affiner mon projet professionnel.

J'ai toujours été très bien accueilli, et j'ai progressé sur le plan de la communication et de la vision que j'ai de l'entreprise.


 

Présentez-nous votre spécialité ? 


Il est compliqué de vous présenter ma spécialité puisque ce qui me plait dans mon métier est justement la diversité. La tendance reste quand même à la conception de machine spécifique.


 

En quoi consiste votre métier au quotidien ? 


Je travaille dans le secteur de l'électronique, un secteur qui m'était indifférent au départ et qui me passionne aujourd'hui.

Je suis actuellement sur trois projets avec un budget global de 1,4 M €

  • Créer une ligne d'assemble de produit (cela mêle des robot avec de la chimie et de la mécanique)
  • Concevoir des prototypes : cette partie de mon métier est très instrucutive elle me permet de répondre à des problématiquesclients complexes. il faut également suivre tout le process de fabrication et créer de nouveaux outils.
  • Créer un support technique pour la production : j'étudie et améliore les différents process de production (brassage, assemblage...)

 

 

 

Quelles sont vos perspectives de carrière ?  

L'entreprise dans laquelle je suis est en pleine croissance, je pourrais évoluer vers un poste moins technique avec plus de management ou évoluer en devenant un expert des différents process.

Si je change d'entreprise, mon expérience me permettra d'accéder à des postes de chef de projet dans la plupart des domaines.


 

Quels conseils pourriez-vous donner à un étudiant/lycéen qui souhaite devenir ingénieur ? 

Je pense qu'il faut avoir une réelle soif de connaissance, être curieux  et chercher à comprendre son environnement.

Il faut également oublier les 35h et ne pas imaginer qu'un jeune ingénieur puisse gagner 3000€ en sortant de l'école. 

Il faut avant tout découvrir ce que l'on aime vraiment faire et se donner les moyens d'y arriver. Le chemin n'est pas forcément facile mais pour ma part plus le temps passe et plus je me passionne.


 

Quels sont les défis pour les ingénieurs au XXIème siècle ?

Le principal défi est que le marché français reste compétitif en terme de prix. Je pense que la qualité de nos produits, et notre esprit novateur nous le permet. Bien sur les énergies renouvelables seront un élément porteur.


 

Qu'est ce qui vous plait le plus dans votre métier ?  


 

J'aime apprendre de nouvelles choses et comprendre des phénomènes physiques.

J'aime aussi voir un travail se concrétiser et apporter une avancée, j'aime avoir une vision plus large du monde qui nous entoure et créer de nouvelles choses

 

 

Quels sont les secteurs porteurs en 2012 ?


Tous les secteurs peuvent être porteurs, il faut juste savoir se positionner. Bien que je travail dans l'industrie au sens large, un ingénieur peut très bien devenir commercial ou chercheur.

 

Pouvez-vous nous donner une fourchette de salaire selon l'expérience?

  • sortie école : 1600€ - 2300€
  • junior : 2300€ - 3500€
  • senior : 3000€ - X€ (tout dépend de l'évolution de chaque personne)

 


 

Quel est la place des femmes dans le métier d'ingénieur ? 

Je suis dans le technique et il me semble que les femmes sont moins intéréssées mais je suis persuadé que tout le monde est à 50/50.

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses