Interview d'un ingénieur en turbomachines

Interview d'un ingénieur en turbomachines

Voici l'interview de Thomas, ingénieur en turbomachines, qui nous parle de son parcours, de son métier, de sa vision et de ses pensées pour le futur de l'ingénierie.Thomas

08 Octobre 2010 | Romain Proton | 0 commentaire

ingénieur turbomachine


Pourquoi êtes vous devenu ingénieur ?

Par hasard, j'aurais dû faire archi mais ma prof de maths m'a poussé à faire math sup / math spé ! C'est ensuite que je me suis rendu compte du nombre de possibilités énorme qui s'offrait à moi... ma passion a toujours été l'aéronautique et beaucoup de grands ingénieurs (ou inventeurs) me passionnent...


Quelle formation avez-vous suivi ? Qu’en avez-vous pensé ?

Math Sup/Math Spé : c'était très dur mais ça forge le caractère, on apprends à travailler efficacement, à réfléchir vite et bien du premier coup... A mon avis la voie royale pour rentrer dans les écoles d'ingénieurs.

Ensuite ENSHMG filière Energétique et procédés, on nous a fait découvrir tous les bases pour être un bon ingénieur : le tout n'est plus de savoir tout par coeur mais de retrouver/rassembler vite les informations et de faire évoluer ses réflexions et sa pensée pour concevoir quelque chose qui répond à un besoin.

Honnêtement, on se souvient plus des bons moments qu'on a passé entre potes que des cours d'écoulements diphasiques...


Présentez nous votre spécialité d'ingénieur...


L'ingénierie des turbomachines et tout se qui gravite autour : mécanique des fluides, méthodes numériques, résistance des matériaux, conception et dimensionnement.... je travaille pour un fabricant de turbocompresseurs pour l'automobile (ça va sur les moteurs Diesel et essence toutes marques, toutes tailles du petit moteur bi-cylindre 800cm3 au gros moteur 12L d'engin de chantier)


Concrètement, en quoi consiste votre métier au quotidien ?


Conception de A à Z d'étage compresseur (roues + volutes) et d'étage turbine (roues + volutes) de turbo : mon rôle est de rassembler les besoins client, de concevoir ce dont il a besoin, de le dessiner, de le faire réaliser, de tester ses performances, d'évaluer sa durée de vie et enfin de l'emmener en production.

Entre autres; j'ai un rôle de conseil auprès des clients dans la résolution de leur problème de performances ou de fiabilité avec les roues qu'on conçoit.


Qu’est ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

La diversité des tâches et l'évolution des besoins de l'automobile qui nous impose sans cesse de rechercher la performance de nos produits et d'être inventifs... D'ailleurs, il n'y a rien que je souhaiterais améliorer : tout me convient !


Quelles qualités un ingénieur doit-il avoir ?

Efficacité dans l'analyse d'un problème et la manière d'y répondre (évaluer tous les paramètres et les analyser). Peser le pour et le contre sans cesse : notre métier est souvent fait de compromis techniques.


Que conseilleriez vous à un étudiant qui veut devenir ingénieur ?

Lâche toi et vas-y, les perspectives sont énormes, si l'inventivité est une de tes qualités, tu dois être ingénieur. Il y a beaucoup de débouchés dans l'industrie en général et plus particulièrement, je vois les biotechnologies et le secteur de l'énergie comme 2 corps clés pour notre futur !


Quels défis pour les ingénieurs au XXIème siècle ?

L'énergie : nous devons trouver comment moins la consommer, comment la produire plus efficacement sans compromettre notre avenir (pollution, impact sur l'environnement)

L'eau : nous devons trouver comment la dépolluer et assurer que personne n'en manque dans le monde entier

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses