Interview de Khalid Addi, directeur de l'ESIROI

Interview de Khalid Addi, directeur de l'ESIROI

Pour découvrir plus en détail l'école d'ingénieurs ESIROI, et les formations qu'elle propose, digiSchool Ingénieurs est allé à la rencontre de Khalid Addi, directeur de l'établissement réunionnais.

08 Juillet 2013 | Romain Proton | 0 commentaire

Interview de Khalid Addi, directeur de l'ESIROI

 

Présentez-nous l’ESIROI en quelques mots et en quelques chiffres.

 

Khalid Addi : L'Ecole Supérieure d'Ingénieurs Réunion Océan Indien (ESIROI) est l'école interne de l'Université de la Réunion, habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI). Nous sommes une jeune école d'ingénieurs qui accueille environ 200 élèves dans 3 spécialités associées à 3 unités de

Photo de Khalid Addi, directeur de l'ESIROI

recherche reconnues. À 10 000 kilomètres de Paris, et située au cœur de l'océan indien, l'ESIROI a bâti des partenariats privilégiés avec Agrosup Dijon, Institut Mines Telecom, Polytech Annecy-Chambéry ainsi qu'à l'international.

Quelles sont les spécialités enseignées à l’ESIROI ?

 

K.A. : L'ESIROI forme des ingénieurs dans trois spécialités : Agroalimentaire, Bâtiment et Energie, Informatique et Télécommunications. Actuellement, seule la spécialité Agroalimentaire propose un cycle préparatoire avec un recrutement post-bac. Les deux autres spécialités recrutent à partir de bac +2. Nous envisageons d'ouvrir à la rentrée 2014 un cycle préparatoire commun aux trois spécialités.

 

Grâce au soutien financier de l'État et de la Région Réunion, les élèves bénéficient d'une grande qualité d'enseignement et des conditions de travail privilégiées en termes d'équipements et laboratoires de travaux pratiques.

 

De quelle(s) nationalité(s) sont les étudiants de l’ESIROI ?

K.A. : La grande majorité des étudiants sont français. Ils sont originaires de La Réunion ou de la métropole. Nous avons aussi le plaisir d’accueillir des étudiants provenant de la zone océan Indien, en particulier de Madagascar et de l'île Maurice. Ils représentent environ 10% de nos effectifs.

 

C'est une chance pour ces étudiants de venir étudier en France et c'est également une grande richesse pour nos élèves français de côtoyer les compétences et la culture des étudiants étrangers. Nous prévoyons d'en accueillir davantage encore. L'ESIROI s'est ainsi imposée comme vecteur de co-développement dans la zone océan Indien.

 


Qu’est-ce que l’ESIROI a de plus que les autres écoles d’ingénieurs ?

K.A. : Le soleil ! Plus sérieusement, l'école forme des ingénieurs dont les compétences sont requises pour travailler dans les zones chaudes et intertropicales, qui sont les régions les plus dynamiques au niveau mondial en termes de croissance et d'emploi. Des partenariats ont été noués avec de nombreuses universités étrangères (USA, Nouvelle Zélande, Canada...).

 

Les élèves ingénieurs de l'ESIROI sont caractérisés par leur grande mobilité et adaptabilité, grâce à des semestres d'échange avec des écoles métropolitaines ou des universités étrangères et des stages obligatoires en pays anglophone. La Région Réunion finance une grande partie de la mobilité des étudiants qui n'ont pas à se soucier financièrement de leur formation ou stages hors de la Réunion. C'est une belle opportunité pour eux.

L'école à taille humaine permet un encadrement très proche des élèves et un suivi personnalisé, pour garantir pleinement leur réussite tout en les préparant progressivement et solidairement à l'ouverture à l'international !

 

Quelles sont les valeurs clés de l’ESIROI ?

K.A. : Les principes de développement durable en phase avec les valeurs portées par La Réunion multiculturelle et ouverte. Les valeurs aussi des ingénieurs : le travail, la persévérance, le dépassement de soi. Mais il ne faudrait pas oublier la vie étudiante ! L'île de la Réunion offre des possibilités infinies de sports de nature et de sorties et un mélange unique de richesses culturelles et artistiques.

 

Quelles sont les relations extérieures de l’ESIROI (écoles / entreprises ?)

K.A. : Le monde professionnel est largement impliqué dans le fonctionnement de l'ESIROI à travers la participation à l'élaboration des programmes, les instances dirigeantes de l'école ou les événements école/entreprise. Plusieurs modules d'enseignement sont assurés par des professionnels. Enfin, 10 à 12 mois de stage en entreprise sont prévus sur les trois années de cycle ingénieur ainsi qu'un à deux projets d'étude par an.

 


Quelle est la procédure d’admission post-Bac ?

K.A. : Pour intégrer le cycle préparatoire de l'ESIROI, les élèves de terminale peuvent s'inscrire sur le portail www.admission-postbac.fr.

Quelles sont les diverses procédures d’admission à Bac +1 ? Bac +2 ?

K.A. : Plusieurs processus d'admission à bac + 2 sont envisageables afin d'intégrer les différents cycles d’ingénieurs de l'ESIROI : de manière directe pour les étudiants de CPGE lauréats du concours Polytech ou sur dossier et entretien pour les étudiants provenant de BTS, DUT, licence ou équivalent bac +2 pour les étudiants étrangers.

Quelles qualités privilégiez-vous lors de la sélection (dossier et entretien) des étudiants ?

K.A. : L'ouverture d'esprit, la curiosité, la soif d'apprendre, de partager et de bouger !

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses