Ingénieur Logistique

Ingénieur Logistique

 

25 Janvier 2013 | Romain Proton | 0 commentaire

ingénieur logisticien

Le métier d'Ingénieur logistique

Les marchés sont de plus en plus concurrentiels. Par conséquent, la capacité d’une entreprise à optimiser son fonctionnement et à livrer ses clients, dans le respect des délais impartis, la marchandise ou le service désiré en respectant des critères de coût, de qualité, de sécurité et environnement, fait toute la différence.

C’est pourquoi ce métier d’ingénieur logistique, également appelé supply chain manager, responsable gestion des flux et des stocks ou responsable plate-forme, est essentiel dans l’ensemble des secteurs de l’industrie.


Les missions d'un Ingénieur en poste

L’ingénieur logistique gère de A à Z la chaîne logistique de l’entreprise  :

  • Opérationnel : Gestion des approvisionnements des ateliers, des équipes, des stocks, des tournées de distribution...
  • Stratégique : Sélection des fournisseurs, ouverture et fermeture de site, création du réseau de distribution...

Il gère aussi les flux informationnels et financiers, ainsi que les éventuels litiges et le service après-vente. Trois principes guident l'ingénieur logistique dans sa gestion des flux :

  • Le gain de temps
  • La réduction des coûts 
  • La limitation du stockage

Afin d’atteindre une rentabilité maximale, il doit s’approcher autant que possible du flux tendu.


Quels débouchés offre la formation ?

L’ingénieur logistique peut travailler, selon les cas, chez un prestataire logistique, dans une entreprise industrielle ou commerciale (PME ou grands groupes internationaux) ou en centrale d’achats.

Le supply chain manager est particulièrement demandé dans les grandes entreprises de transport routier, maritime, aérien ou ferroviaire, dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l'automobile, du commerce (hypermarchés), dans les coopératives laitières, l'industrie chimique…


Les qualités requises pour ce poste

Amené à évoluer en permanence au milieu d’équipes, en interne comme en externe, l’ingénieur logistique doit être un manager et un communicant confirmé, ainsi qu’un négociateur hors pair.

Multipliant déplacements et allers-retours, parfois au bout du monde, il est capable de se montrer mobile. Le Supply Chain Manager ne compte pas ses heures et fait preuve d’une bonne gestion du stress. Mi technicien, mi gestionnaire, il doit, en plus, cultiver sens de l’initiative et de l’organisation.


Le salaire d'un Ingénieur en logistique

D’après une enquête du CNISF en date de mars 2012, les rémunérations des ingénieurs du secteur logistique démarrent à 38 597 € (plus de 3 200 € brut mensuels) et culminent à 92 256 € (plus de 7 600 € brut mensuels).

Retrouvez le classement salaire ingénieur


Quelle formation faut-il faire ?

Il est conseillé de passer par un Bac S ou STI. Dès lors, on peut choisir une école d’ingénieurs 100% spécialisée en logistique : l’ISEL, au Havre. On y accède sur concours commun au groupe Archimède, directement après le bac, pour une formation de cinq ans.

D’autres écoles, plus généralistes, proposent des spécialisations en second cycle, comme le CESI, à Arras, avec son Mastère spécialisé responsable de la chaîne logistique globale ou l’INP de Grenoble, avec sa filière Ingénierie de la Chaîne Logistique. De même, l’EPF, à Sceaux, possède une mention « Ingénierie industrielle et logistique » en 4ème et 5ème année. L’ESIEC de Reims ou l’ISTIA d’Angers proposent également ce type de formation.


ll est également possible de passer par un master pro à l’université, comme le Master Professionnel Management Logistique et Ingénierie Transport de Lille 1 ou le Master professionnel Sciences et techniques du génie logistique de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. A l’université de Belfort-Montbéliard, on peut suivre ce parcours par la voie de l’apprentissage.

 

En savoir plus:

 

 


Catherine Piraud-Rouet

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses