Interview de J. R., Ingénieur Qualité dans le domaine des dispositifs médicaux

Interview de J. R., Ingénieur Qualité dans le domaine des dispositifs médicaux

 

15 Décembre 2014 | Romain Proton | 0 commentaire

Interview de J. R., Ingénieur Qualité dans le domaine des dispositifs médicaux

Interview Jonathan R., Ingénieur Qualité dans le domaine des dispositifs médicaux
Pourquoi êtes-vous devenu ingénieur ?
Parce qu’à l’époque, c’était un métier valorisant et valorisé, et que c’était un métier qui promettait une rémunération importante. Historiquement, l’ingénieur était synonyme d’élite, malheureusement, aujourd’hui c’est un métier complètement dévalorisé comme beaucoup d’autres métiers techniques qui ont tendance à être tirés vers le bas.
Quelle formation avez-vous suivi ? Qu’en avez-vous pensé ?
J’ai suivi une formation d’ingénieur par apprentissage dispensée par l’Institut des Techniques d’Ingénieur de l’Industrie (http://www.itii.fr). Formation de trois ans post bac+2 avec un rythme partagé entre la vie scolaire et la vie d’entreprise (3 jours en entreprise, et 3 jours en centre de formation).
C’est une formation que je recommande vivement. Elle permet à la fois de continuer les études et de mettre un pied dans la vie professionnelle. Le programme intègre l’intervention d’ingénieurs de l’industrie pour une bonne partie des modules ce qui donne aux apprentis une vision réelle de la vie d’entreprise car il est fréquent aujourd’hui de voir des ingénieurs purs produits scolaires/universitaires et qui, lâchés dans une entreprise, se retrouvent complètement perdus.. Cette formation permet d’acquérir une expérience professionnelle non négligeable qui peut et doit être mise en avant lors de la recherche de son premier job.
Présentez-nous votre spécialité...
Ingénieur électronique et informatique industrielle de formation, je me suis orienté vers le management de la qualité dans le domaine industriel grâce à l’expérience d’ingénieur qualité produit des semi-conducteurs acquise lors de ma formation par apprentissage.
Aujourd’hui leader assurance qualité dans le domaine des dispositifs médicaux, je m’occupe du management de la qualité et du contrôle du développement dans l’entité sondes échographiques d’un groupe international, tant au niveau système que produit.
• En quoi consiste votre métier au quotidien ? Quelles sont vos responsabilités ?
Je m’occupe principalement d’épauler et d’orienter les équipes de développement dans l’application des normes et régulations afférentes à la mise sur le marché de dispositifs médicaux ainsi que dans l’application du système de management de la qualité interne.
Je supporte également les équipes de développement dans l’utilisation d’outils qualité à l’aide à la résolution de problèmes et de maitrise de la qualité produit.
Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?
La diversité des relations internes/externes, les situations qui sont toujours différentes, la sensation d’être utile aux autres équipes, la participation aux évolutions technologiques.
Quels conseils pourriez-vous donner à un étudiant / lycéen qui souhaite devenir ingénieur ?
Mettre la priorité sur l’expérience professionnelle plus que sur l’enseignement.  Interroger les ingénieurs en poste, s’intéresser au fonctionnement d’une entreprise.
Pouvez-vous nous donner une fourchette de salaire selon l’expérience ?
C’est très variable en fonction du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise, les fourchettes sont donc très larges !
Débutant entre 28 et 35k €. Expérimenté entre 35 et 100k+ (en fonction du nombre d’années d’expérience et des responsabilités).
À 5 ans, vous  rêviez de devenir...
Probablement vétérinaire, astronaute ou pompier mais c’est très flou...
Une anecdote rigolote ou réflexion déplacée sur votre formation d’ingénieur ?
Après un Bac S, j’ai échoué lamentablement ma première année d’IUT Génie Electrique et Informatique Industrielle. J’ai évidemment été conduit vers la porte de sortie avec un petit courrier du directeur me conseillant vivement de m’orienter vers autre chose compte tenu de mes compétences et de mes résultats.
Trois ans après et un BTS Electronique et Physique Appliquée plus loin, je me retrouve en face de cette même personne, qui était devenu par la suite intervenant dans la formation d’ingénieur que je suivais, à qui je disais vaguement quelque chose... Je ne lui ai pas révélé la raison pour laquelle il se rappelait vaguement de moi...
Conclusion : Suivez VOS aspirations et ne vous découragez pas lorsque vous prendrez des murs en pleine face, la persévérance finit toujours par payer !

Pourquoi êtes-vous devenu ingénieur ?

Parce qu’à l’époque, c’était un métier valorisant et valorisé, et que c’était un métier qui promettait une rémunération importante. Historiquement, l’ingénieur était synonyme d’élite, malheureusement, aujourd’hui c’est un métier complètement dévalorisé comme beaucoup d’autres métiers techniques qui ont tendance à être tirés vers le bas.

 

Quelle formation avez-vous suivi ? Qu'en avez-vous pensé ?

J’ai suivi une formation d’ingénieur par apprentissage dispensée par l’Institut des Techniques d’Ingénieur de l’Industrie (http://www.itii.fr). Formation de trois ans post bac+2 avec un rythme partagé entre la vie scolaire et la vie d’entreprise (3 jours en entreprise, et 3 jours en centre de formation). C’est une formation que je recommande vivement. Elle permet à la fois de continuer les études et de mettre un pied dans la vie professionnelle. Le programme intègre l’intervention d’ingénieurs de l’industrie pour une bonne partie des modules ce qui donne aux apprentis une vision réelle de la vie d’entreprise car il est fréquent aujourd’hui de voir des ingénieurs purs produits scolaires/universitaires et qui, lâchés dans une entreprise, se retrouvent complètement perdus... Cette formation permet d’acquérir une expérience professionnelle non négligeable qui peut et doit être mise en avant lors de la recherche de son premier job.

 

Présentez-nous votre spécialité...

Ingénieur électronique et informatique industrielle de formation, je me suis orienté vers le management de la qualité dans le domaine industriel grâce à l’expérience d’ingénieur qualité produit des semi-conducteurs acquise lors de ma formation par apprentissage. Aujourd’hui Leader assurance qualité dans le domaine des dispositifs médicaux, je m’occupe du management de la qualité et du contrôle du développement dans l’entité sondes échographiques d’un groupe international, tant au niveau système que produit.

 

En quoi consiste votre métier au quotidien ? Quelles sont vos responsabilités ?

Je m’occupe principalement d’épauler et d’orienter les équipes de développement dans l’application des normes et régulations afférentes à la mise sur le marché de dispositifs médicaux ainsi que dans l’application du système de management de la qualité interne. Je supporte également les équipes de développement dans l’utilisation d’outils qualité à l’aide à la résolution de problèmes et de maitrise de la qualité produit.
Retrouvez la fiche métier de l'ingénieur qualité 

 

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

La diversité des relations internes/externes, les situations qui sont toujours différentes, la sensation d’être utile aux autres équipes, la participation aux évolutions technologiques.

 

Quels conseils pourriez-vous donner à un étudiant / lycéen qui souhaite devenir ingénieur ?

Mettre la priorité sur l’expérience professionnelle plus que sur l’enseignement. Interroger les ingénieurs en poste, s’intéresser au fonctionnement d’une entreprise.

 

Pourriez-vous nous donner une fourchette de salaire selon l'expérience ?

C’est très variable en fonction du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise, les fourchettes sont donc très larges !

Débutant entre 28 et 35k €. Expérimenté entre 35 et 100k+ (en fonction du nombre d’années d’expérience et des responsabilités).

 

À 5 ans, vous rêviez de devenir...

Probablement vétérinaire, astronaute ou pompier mais c’est très flou...

 

Une anecdote rigolote ou réflexion décalée sur votre formation d'ingénieur ?

Après un Bac S, j’ai échoué lamentablement ma première année d’IUT Génie Electrique et Informatique Industrielle. J’ai évidemment été conduit vers la porte de sortie avec un petit courrier du directeur me conseillant vivement de m’orienter vers autre chose compte tenu de mes compétences et de mes résultats.Trois ans après et un BTS Electronique et Physique Appliquée plus loin, je me retrouve en face de cette même personne, qui était devenue par la suite intervenant dans la formation d’ingénieur que je suivais, à qui je disais vaguement quelque chose... Je ne lui ai pas révélé la raison pour laquelle il se rappelait vaguement de moi...

Conclusion : Suivez VOS aspirations et ne vous découragez pas lorsque vous prendrez des murs en pleine face, la persévérance finit toujours par payer !

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses