Curiosity, le robot qui nous dira si la vie sur Mars est possible

Curiosity, le robot qui nous dira si la vie sur Mars est possible

29 Juin 2012 | Romain Proton | 0 commentaire

Curiosity, le robot qui nous dira si la vie sur Mars est possible

Le lancement du robot Curiosity

 

En Novembre 2011, la Nasa lançait un nouveau robot d'exploration à destination de Mars. Curiosity, un véritable 4x4 capable de se mouvoir sur la planète rouge. Equipé des dernières technologies pour effectuer de multiples mesures sur la planète, le robot a embarqué parmi ses instruments, deux productions françaises. 

 

 

 

Les instruments essentiels de Curiosity sont français

 

Le premier de ces instruments est une caméra nommée ChemCam qui a été fabriquée par l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie de Toulouse. Cette caméra est située à la pointe d'un mât pivotant à l'avant du robot et sera capable d'analyser la composition des roches à une distance de 7 mètres.

Cela permettra un gain de temps considérable pour l'analyse des roches, le robot ne sera pas obilgé de s'approcher et pourra travailler dans un rayon de 7 mètres tout autour de lui.

 

Le fonctionnement de la ChemCam repose sur son laser, développé par la société Thales Laser, il permet d'envoyer un faisceau ultrapuissant de 6 mégawatts. Le laser chauffera la roche à une température extrême (10 000°C) sur une durée très courte (milliardièmes de seconde), ce qui aura pour conséquence de vaporiser la roche instantanément.

Cette action entraînera la production d'un rayonnement qui est réfléchi et qui sera analysé par 3 spectromètres américains.

 

L'opération ne prend que quelques secondes et permet de définir la composition exacte de la roche  alors qu'avec les instruments précédents cela prenait entre 4 et 5h. 


 

 

Le deuxième instrument embarqué qui est en partie de conception française, est le laboratoire d'analyse SAM, des chercheurs du Latmos et du Lisa ont fourni un dispositif essentiel à son fonctionnement. 

Ce petit laboratoire embarqué permettra une analyse plus précise des roches grâce à un bras articulé qui pourra les manipuler et ainsi les faire analyser par ce laboratoire qui déterminera s'il y a la présence de molécules organiques ou des traces de microbes fossiles. 

Cela permettra de savoir d'une part si la vie a déjà existé sur mars mais également si la vie sera possible sur mars

 

Ce nouveau robot d'exploration est le troisième à se rendre sur Mars, les deux premiers Spirit et Oppotunity ont déjà rapporté de nombreuses informations importantes, mais ce dernier robot est à la pointe de la technologie et permettra encore de nombreuses révélations. 

 

La descente sur Mars

 

Curiosity doit atteindre Mars et se poser dessus le 5 Août, si tout ce déroule bien, car la descente sur la planète rouge est périlleuse. Avec une atmosphère 100 fois moins dense que celle de la terre, il faut réussir à faire atterrir la sonde avec une vitesse quasi-nulle pour ne pas endommager les équipements technologiques. 

 

C'est ce qui a fait échouer la sonde de l'agence spatiale européenne qui avait été lancée avec opportunity et Spirit, mais qui a cessé d'émettre après son entrée dans l'atmosphère martienne.

 

Pour expliquer cette périlleuse descente, voilà une vidéo explicative :

 

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses