Ingénieur en Mathématiques appliquées.

Ingénieur en Mathématiques appliquées.

 

01 Octobre 2010 | Romain Proton | 2 commentaires

ingenieur mathematiques appliquées

Ingénieur en Mathématiques appliquées : le métier.

L’ingénieur en mathématiques appliquées s’occupe de la conception, de l’analyse et de la mise en œuvre de modèles mathématiques avancés.

Pour ce faire, il maîtrise les différentes méthodes de calcul, leurs concepts mathématiques sous-jacents, ainsi que les outils informatiques pour les mettre en œuvre.

Dans un marché de plus en plus concurrentiel, les travaux de l'ingénieur en mathématiques appliquées sont des clés stratégiques des enjeux industriels de demain. Mais aussi un point de passage obligé dans la mise au point de nouvelles technologies et l'élaboration de nouveaux produits.


Ingénieur en Mathématiques appliquées : les missions.

Sur la base de ces calculs théoriques et analytiques, l’ingénieur en mathématiques appliquées apporte des solutions concrètes à des problématiques complexes dans l’ensemble des secteurs d’activité.

Exemples : en environnement (modélisation et simulation météorologique, calculs de pollution), en biologie/médecine (dynamique des populations, statistiques, études cliniques), ou encore en banque, assurance (conception de produits financiers complexes, simulation à court, moyen ou long terme). Mais aussi en cryptographie, robotique, agroalimentaire, sociologie, psychologie, voire politique.

C’est l'ingénieur en mathématiques appliquées, notamment, qui calcule et prévoit de manière statistique le comportement des foules. En médecine légale, il aide aux reconstitutions d’accidents. En criminologie et en archéologie, il procède à la reconstruction faciale par ordinateur.


Ingénieur en Mathématiques appliquées : les débouchés.

On trouve l’ingénieur en mathématiques appliquées dans les centres de recherche et développement des entreprises privées de tous secteurs ou dans les organismes de recherche publics, à des fonctions très variées. Ses compétences multidisciplinaires lui ouvrent de larges voies d’évolution.

Dans l'industrie, il peut être promu à des postes de management ou devenir chef de projet. Dans le secteur académique, il dirige des équipes de recherche ou publie, devient enseignant ou conférencier. Un nombre croissant travaille à son compte, comme consultant, sur un projet donné.


Ingénieur en Mathématiques appliquées : les qualités requises.

En sus de son expertise en calcul mathématique, l’ingénieur en mathématiques appliquées doit savoir bien gérer son temps, afin de satisfaire à des délais souvent très serrés. Il doit aussi être un crack en informatique et porter un intérêt aux divers domaines d'application auxquels il est confronté : physique, génie électrique, biologie, finance…

Il doit être bon communicant et savoir travailler en équipe.


Ingénieur en Mathématiques appliquées : le salaire.

Selon une étude récente du CNISF, un débutant du secteur Études, recherche et conception émarge en moyenne à 37 000 € brut par an (3 000 € brut mensuels), un salaire qui monte à 85 000 € (plus de 7 000 € brut mensuels) en fin de carrière.

Retrouvez le classement salaire ingénieur


Ingénieur en Mathématiques appliquées : les études.

Bac S impératif. Il existe une école d’ingénieurs spécialisée en mathématiques appliquées : l’Ecole nationale supérieure d’Informatique et de mathématiques appliquées (ENSIMAG), à Grenoble. L’ENSIMAG recrute à Bac+2, principalement sur les concours communs polytechniques, à l'issue des classes préparatoires scientifiques. Mais une cinquantaine de places sont réservées aux admissions parallèles et sur titre. Toujours après une prépa ou un bac +2 ou bien une formation de niveau supérieur, il est possible de se former en mathématiques appliquées dans nombre d’écoles d’ingénieurs généralistes.

L’Ecole Centrale Paris propose ainsi un Master Mathématiques Appliquées et Sciences de l'Information (MASI) très réputé. 14 établissements sont partenaires de ce diplôme en co-habilitation, parmi lesquels l’ENS Cachan, l’Ecole Polytechnique ou AgroParisTech.

On peut aussi passer par un master pro à l’université, comme le master Mathématiques appliquées de l’UPMC ou le master Mathématiques fondamentales et appliquées de l’IUT de Cachan.


Catherine Piraud-Rouet

Les avis sur cet article
Sesego
Bonjour,. Pour moi il faut chercher dans votre domaine de compétence (centre de recherche, aéronautique, ...) et non dans l'informatique pure. Si vous souhaitez continuer les études, un master en finance ou décisionnel, ou Big data peut rendre plus pratique votre profil
Par

Sesego

- le 28 Décembre 23h09
yannickjuste
Bonjour à tous, je suis un jeune diplômé en ingénierie mathématique option calcul scientifique. J'ai acquis pendant ma formation des compétences en mathématiques appliquées ( éléments finis, calcul de structure, PATRAN/NASTRAN, optimisation, Matlab, ...) , informatique (C et C++). J'ai effectué mon stage de fin d'étude entre Mai et Septembre 2012 au cours duquel j'ai travaillé sur le développement d'une application smartphone sous Android et java. Aujourd'hui je suis toujours en recherche d'emploi; dans le domaine Android l'insertion est difficile parce que je n'ai pas de profil informatique mais plutôt calcul scientifique et dans ce dernier je n'ai pas d'expérience significative en stage. A la lecture de votre descriptif j'ai l'impression qu'il y a des débouchées. J'aimerai savoir si quelqu'un aurait des conseils de ce côté à me donner car en ce moment je pense fort à une réorientation ce qui me renverrait sur les bancs à la rentrée prochaine or j'aimerai pouvoir exercer déjà. Merci et cordilement.
Par

yannickjuste

- le 03 Avril 14h09
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses