Ingénieur systèmes d'information

Ingénieur systèmes d'information

21 Février 2012 | Romain Proton | 0 commentaire

ingenieur syteme information

Ingénieur systèmes d’information : le métier

 

L’ingénieur systèmes d’information (également appelé responsable système ou ingénieur IT) peut travailler dans le e-business, dans le multimédia ou être chargé de la conception et de la gestion des réseaux informatiques d'entreprise.

Son rôle ? Analyser, fiabiliser et optimiser l'outil informatique à l’attention de l'ensemble des utilisateurs. Parce qu'il permet de maîtriser les nouveaux outils d'intégration rendus incontournables par l'explosion d'Internet, du e-commerce et de l'ouverture des systèmes d'information des entreprises aussi bien vers l’interne (intranet) que vers l’externe (partenaires, clients...), l'ingénieur systèmes d’information ne connaît pas le mot « chômage » !

 


 

 

Ingénieur systèmes d’information : les missions

L’ingénieur en systèmes d’information intervient au sein d’une équipe en charge du développement informatique et de la gestion des projets, en interne ou au sein d’une entreprise cliente. Sur tous les fronts, il est le garant des moyens informatiques mis en œuvre pour répondre à la demande des utilisateurs.

Son rôle : optimiser les systèmes d'information, via le développement de l'infrastructure informatique par l’apport d'applications axées sur les technologies web et réseaux, préalablement testées par ses soins et qu’il actualise régulièrement.

L’ingénieur en systèmes d’information est aussi amené à travailler sur des projets d'interfaces entre les différents systèmes informatiques d'une organisation. Il est également chargé de la maintenance du système et de pallier, en urgence, aux éventuels dysfonctionnements.

Il mène également une action de veille sur le hardware et le software et doit entretenir des relations régulières avec constructeurs et éditeurs de logiciels. Dans les petites entités, il gère aussi les réseaux.

 


 

Ingénieur systèmes d’information : les débouchés

Cet ingénieur travaille le plus souvent au sein de sociétés de services en ingénierie informatique (SSII), généralement des PME de moins de 500 salariés, mais aussi dans de grandes entreprises, à la direction informatique.

Après quelques années d'expérience, il pourra devenir architecte système consultant ou directeur informatique, ou encore se diriger vers la qualité et la sécurité. Après une formation au management et à la gestion de projet, il pourra accéder à la direction d'une équipe.

 


  

Ingénieur systèmes d’information : les qualités requises

L'ingénieur systèmes d’information doit particulièrement connaître les différents matériels existants et les dernières avancées technologiques. Au plus proche de la stratégie d’entreprise, il doit être capable d’anticiper besoins et évolutions du métier. Il est aussi le garant de la confidentialité des données des utilisateurs : la discrétion s’impose ! Susceptible de travailler en horaires décalés ou sous astreinte, il doit se montrer disponible.

Afin de mener à bien des projets de plus en plus complexes, le métier demande rigueur et méthode. Pour diriger des équipes, la fonction requiert aussi un bon relationnel.

Et pour pouvoir collaborer au quotidien avec les autres maillons de l’entreprise et avec les utilisateurs, de bonnes capacités d'adaptation sont attendues. Enfin, prise d’initiative et autonomie seront bienvenues, surtout pour ceux qui souhaitent évoluer vers la gestion de projets.

 


 

 

Ingénieur systèmes d’information : le salaire

Un ingénieur systèmes d’information débutant gagne autour de 3 100 € brut par mois. Avec l’expérience, ce salaire peut évoluer jusqu’à 6 300 € brut mensuels, selon la taille et la complexité du site à administrer.

Retrouvez le classement salaire ingénieur

 


 

 

Ingénieur systèmes d’information : la formation

Bac S ou STI, plus bac+5. De nombreuses écoles d’ingénieurs proposent une spécialité «systèmes» en fin de cursus : ENSIMAG, ESE Supélec Télécoms, INT... Ou une filière spécialisée : EISTI, ENSSAT, ESIL... Les écoles généralistes ne sont pas en reste : l'École centrale de Paris propose un Mastère Spécialisé en Ingénierie des Systèmes Informatiques Ouverts (diplôme de niveau bac+6).

De même, au terme d’un DUT, puis d’une licence ou d’un IUP, en informatique, mathématiques ou informatiques et applications, l'université regorge de masters pros ou recherche spécialisés. Par exemple, le master pro informatique spécialité ingénierie des réseaux et systèmes de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.  

 

Catherine Piraud-Rouet

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses