Comment devenir Ingénieur ?

Comment devenir Ingénieur ?

Pour devenir ingénieur, pas de salut à moins de bac+5 ! Mais les voies pour y accéder sont aujourd’hui très diversifiées.

25 Septembre 2010 | Romain Proton | 0 commentaire

comment-devenir-ingenieur


Quels bacs pour devenir ingénieur ?

Un bac scientifique s’impose. Le bac S est conseillé (option SI, Sciences de l’Ingénieur de préférence, mais aussi SVT, Sciences de la vie et de la Terre, BIO-ECO, biologie-écologie et ATC, agronomie-territoire-citoyenneté, en lycée agricole). Toutefois, les meilleurs éléments des filières STI et STL font des candidats très valables.


Se former en école d’ingénieurs

Il existe quelque 230 écoles d’ingénieurs, dont une centaine est rattachée à des universités. On recense quatre groupes d’établissements, des plus prestigieux comme Polytechnique ou Centrale Paris, aux plus modestes.

Détentrices d’un puissant réseau d’anciens et de liens privilégiés avec les entreprises, les écoles sont toujours leaders pour former les ingénieurs.

La voie royale : prépa et concours.


Les meilleures écoles d’ingénieurs recrutent après deux années de classe préparatoire, des filières très sélectives en lycée, auxquelles on accède sur dossier.

Cinq filières sont ouvertes aux bacheliers S :

  • MP (mathématiques et physique),
  • PC (physique et chimie),
  • PSI (physique et science de l'ingénieur),
  • PT (physique et technologie),
  • Les bacheliers S option SVT s’orienteront plus particulièrement vers la filière BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la terre).

Les bacheliers STI et STL vont, eux, vers des prépas technologiques, au travers de deux filières :

  • TSI (technologie, sciences industrielles)
  • TPC (technologie, physique et chimie).

52% des 700 000 ingénieurs français sont passés par une classe prépa.

prepa ingenieur

Devenir ingénieur ca se mérite : La prépa demande beaucoup de travail !

Au terme de ces deux (voire trois) années, les étudiants intègrent, sur concours, une école d’ingénieur, généraliste ou spécialisée. Leur cursus durera trois ans, combinant stages en entreprises, projets industriels, cours scientifiques et technologiques et, de plus en plus souvent, une ou plusieurs années en alternance école - entreprise.

Parcours au terme duquel ils peuvent se lancer sur le marché du travail ou acquérir une formation complémentaire (en doctorat notamment) ou une double compétence.

Les écoles qui recrutent directement après le bac, avec prépa intégrée.


Près d’un élève ingénieur sur quatre intègre son école d’ingénieur directement le bac en poche, en suivant un cursus à prépa intégrée. 75 écoles d’ingénieurs proposent cette formule (c’est le cas notamment des 30 établissements du portail. La sélection s’effectue sur dossier, notes du bac et, pour la moitié de ces écoles, sur concours.


Devenir ingénieur à l’université

Choisir l’admission parallèle

La plupart des écoles d’ingénieurs ouvrent leurs portes, en admission parallèle en 1ère, 2ème ou 3ème année, aux diplômés de l’université, aux niveaux bac + 2, 3 ou 4.

Près de 50 d’entre elles recrutant, sur concours spécifique, des titulaires d'un L2, d'un BTS ou d'un DUT. Un entrant sur cinq est maintenant admis par cette voie.

Ingénieur et fac : deux notions de moins en moins antinomiques.

On peut aussi se former de A à Z au métier d'ingénieur à la fac, que ce soit par le cursus classique licence – master – doctorat (LMD) ou bien en débutant par un Diplôme universitaire de technologie (DUT), puis en poursuivant son cursus deux années jusqu’à bac + 5.

Un quart des ingénieurs est d’ailleurs passé par la voie universitaire, un chiffre sans doute appelé à croître encore à l’avenir, avec le rapprochement universités – entreprises et la professionnalisation des cursus (notamment par l’alternance).



Catherine Piraud-Rouet



digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses