Ingénieur en France, des débouchés toujours aussi prometteurs

Ingénieur en France, des débouchés toujours aussi prometteurs

En cette période de disette d'emplois, l'assurance de débouchés se révèle compliquée, voire difficile. L'ingénieur lui, navigue entre une demande impérissable et des secteurs de recrutement prometteurs.

11 Septembre 2013 | Romain Proton | 0 commentaire

Ingénieur en France, des débouchés toujours aussi prometteurs

 

Une stabilité rassurante dans l'offre française

La menace de l'inévitable délocalisation ne semble pas s'appliquer aux secteurs de la recherche & développement ou du design, domaines généralement conservés sur le territoire car ils concentrent des compétences propres à des centres d'excellence nationaux. La tentation de suivre les unités de production à l'étranger n'est donc pas encore d'actualité, du moins pour des profils comme expert en bureau d'études et en R&D, qui proposent des salaires attractifs et des évolutions intéressantes, notamment dans des secteurs durement touchés par la crise comme l'Automobile. De même, les secteurs d'activités stables continuent de recruter massivement : le Luxe, l'Oil & Gas ou encore l'Aéronautique confirment leur vitalité en dynamisant des économies rurales, dans des ateliers de production en zones moins urbanisées. Les bassins de recrutement traditionnels restent la région Rhône-alpes, l'Ile-de-France et le bassin toulousain, qui offrent le plus de débouchés.

 

L'étude qui confirme les quatre secteurs vecteurs d'emploi

 

La récente étude du cabinet de recrutement Robert Walters confirme la tendance et indique les quatre activités les plus porteuses d'embauches : L'expertise, la Production, le Supply Chain et la fonction QHSE (Qualité Hygiène Sécurité Environnement).

L'expertise reste sans doute le secteur le plus demandeur, que ce soit en mécanique, électrotechnique, optronique ou encore électronique de puissance, des postes techniques qui se révèlent indispensables dans toutes les productions. Des recrutements conséquents en production se remarquent dans les postes d'ateliers, notamment pour les directeurs de production, directeurs d’usine, responsables amélioration continue, responsables maintenance, responsables d’unité autonome de production ou encore responsables méthodes et industrialisation.

La logistique et les transports enregistrent des besoins en Supply Chain, sur des postes d'achats et de logistique. Enfin, la fonction QHSE se place comme un recruteur essentiel, avec une demande d'ingénieurs sur l'ensemble de ses fonctions. Une évolution logique et parallèle à l'importance croissante du secteur, ce dernier favorisé par un contexte de réglementations et de professionnalisation des métiers de la fonction QHSE.


Les jeunes ingénieurs se voient offrir encore en 2013 de belles opportunités de carrière, en saisissant l’occasion de faire valoir leurs atouts au service d’une économie de la connaissance et de la production, qui reste (encore) française.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses