Polytechnique souhaite réformer son cycle ingénieur

Polytechnique souhaite réformer son cycle ingénieur

 

05 Septembre 2013 | Romain Proton | 0 commentaire

Polytechnique souhaite réformer son cycle ingénieur

Toujours bien située dans les classements des formations d'ingénieur en France, Polytechnique est une des institutions les plus anciennes et les plus reconnues en matière d'excellence académique.

La sortie récente du livre"La Poule aux oeufs d'or" où le polytechnicien Christian Gérondeau éreintait l'école, a relancé le débat sur la réelle vocation de l'école ; Selon lui, , il est clair que les élèves ne choisissent pas polytechnique «par vocation scientifique ou d’ingénieur» mais pour «devenir polytechnicien».

 

Polytechnique : école de pouvoir ou école de recherche au service de l'industrie ?

 

La refonte des programmes penche clairement pour la deuxième option, c'est dans cette direction que se fondera le nouveau projet pédagogique. Cette volonté de conduire de profondes rénovations dans les cursus s'inscrit dans la lignée des chantiers mis en place dernièrement. L'objectif est de renforcer les synergies entre l'enseignement, la recherche et l'innovation. Pour cela, Polytechnique veut s'appuyer sur leurs laboratoires, et « augmenter la formation par la recherche, avec une réforme se mettant en place de manière graduable », explique Franck Pacard, directeur général adjoint à l'enseignement de l'école d'ingénieurs.

Le point central de cette réforme est la place accordée à la recherche. Un axe que souhaite développer et renforcer Jacques Biot, le nouveau président de l'Ecole Polytechnique. « Nous sommes une école militaire au service de l'intérêt général. Une de nos missions est d'être un établissement de recherche scientifique : il s'agit non seulement d'une clé d'attractivité, mais également d'une source de financement. Être au meilleur niveau mondial est un de nos objectifs, avec une volonté de la rendre encore plus pluridisciplinaire et collaborative ».

 

« Créer un esprit favorable à la créativité »

 

Pour le moment le travail se concentre sur la réforme de la première année, qui sera désormais constituée de 8 mois de projet et de 3-4 mois de pédagogie. « Nous sommes persuadés que la formation par la recherche va créer un esprit favorable à la créativité. » souligne Franck Pacard, Directeur de l'Enseignement et de la Recherche. D'autant plus qu'un quart des Polytechniciens enchaînent sur un doctorat, une tendance que l'école voudrait voir à la hausse.

Les autres années vont également être réformées, avec la mise en place en deuxième année d'un projet de recherche collectif, puis l'allongement de 6 mois du stage de recherche de troisième année en laboratoire. Le reste reste encore à construire.

Un projet périlleux mais ambitieux, avec des parcours sûrement plus proches des besoins socio-économiques, comme peuvent en proposer HEC ou Sciences Po Paris.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis


Moteur de formation
Zoom ecole

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

16777652 messages 16778226 réponses